Linux sous windows 10 mythe ou projet ?

Parce qu'on ne peut pas avoir un forum pour chaque OS du Raspberry Pi...

Modérateur : Francois

Répondre
manux
Messages : 42
Enregistré le : ven. 28 nov. 2014 13:12

Linux sous windows 10 mythe ou projet ?

Message par manux » ven. 8 avr. 2016 10:54

Bonjour
Je suis tombé sur un article ce matin, et en dehors de tout conflit d'intérêt (je ne travaille pas chez Micro$oft, dommage !) , je trouve des pistes et des nouvelles voies intéressantes. Le but de partager cet article n'est pas de '"provoquer" l'éternel combat Linux vs M$ mais de voir la possibilité d’interopérabilité des systèmes informatiques. Je ne suis pas développeur non plus, donc l'article est un peu trop technique pour moi.
Au vu de la monter croissante des versions du Pi et de ses faibles coûts, on peut toujours rêver d'une "fusion" partielle Linux sous Windows, ou l'inverse, Raspberry Pi 3 ou 4 sous W 10 ou Mac , why not ?....

http://www.zdnet.fr/actualites/preview- ... 835260.htm
Preview Windows 10 : bien démarrer avec Ubuntu et Bash

Technologie : La nouvelle build de Windows 10 estampillée 14316 introduit Ubuntu et Bash. Elle ne s’appuie pas sur un cœur Linux, mais cette release est ce qui s’approche le plus d’un PC Windows pouvant également fonctionner sous Linux. Tour du propriétaire.


Êtes-vous prêts pour Ubuntu sur Windows 10 ? Microsoft l’est, en tout cas. La dernière mise à jour Fast Ring de Windows 10 14316 introduit Ubuntu et Bash sur Windows 10.

Cette version beta est le précurseur de la prochaine grande mise à jour de Windows 10 : Windows 10 Redstone 1. Cette nouvelle release, l’équivalent d’un Windows 10 SP1 est prevue pour cet été. Pour l’instant, le support d’Ubuntu et de Bash restent optionnels. Le seul composant Linux installé par défaut est le Windows Subsystem For Linux (WSL). Pour le tester, la première chose à faire est de s’inscrire au programme Windows Insider. Puis vous devez passer votre système Windows 10 sur le programme Fast Ring. Pour ce faire, sélectionnez « Options avancées de Windows Update » dans le menu « Parametres système » et placez le curseur à droite. Cela mettra votre système sur le Fast Ring pour les mises à jour.

Après cela, vérifiez les mises à jour, appliquez-les et redémarrez votre ordinateur. Cela installera un OS actuellement en beta, donc la manipulation est à proscrire sur des machines utilisées en production. Microsoft fait de nombreuses mises à jour sur les machines inscrites en Fast Ring et WSL, Bash et Ubuntu ne sont qu’une partie d’entre elles.
Base hybride

Ensuite, vous devez activer le mode développeur en passant par les paramètres, puis l’onglet Update et sécurité puis l’onglet Developpeurs. Puis entrez une recherche pour «Fonctionnalités Windows » et choisissez « Activer les fonctionnalités Windows » pour activer Windows Subsystem for Linux.

Pour installer Bash, il vous faut ouvrir le terminal Windows et taper la commande « bash ». Vous devrez ensuite valider les conditions d’utilisation et télécharger Ubuntu. Une image classique d’Ubuntu fait environ 1go. Si vous ne disposez pas d’une connexion haut debit, préparez vous donc à attendre un peu. Une fois installée, vous disposerez d’une version de votre espace de travail Ubuntu 14.04 s’appuyant sur le Windows Subsystem for Linux.

Techniquement parlant, vous ne faites pas tourner Linux. Cela a pourtant l’apparence de Linux et ça couine comme Tux, le pingouin emblématique de Linux, mais cela n’est pas Linux. L’espace utilisateur Ubuntu ne fonctionne pas en s’appuyant sur le kernel Linux mais sur WSL. WSL propose une API qui permet de faire croire aux applications et à Ubuntu qu’il s’agit d’un cœur Linux, mais cela n’est pas la même chose.

Ceci étant dit, pour les développeurs, cela ressemble fortement à Linux. Outre la possibilité d’entrer des commandes sur Bash, vous pouvez également exécuter des scripts, ainsi que des outils typiques de Bash tels que sed, awk ou encore grep. Selon Microsoft, vous pouvez également « faire fonctionner des applications développées en premier lieu pour Linux tel que Ruby, Git ou Python, directement depuis Windows. Vous pouvez également accéder au système de fichier Windows grâce à Bash, ce qui vous permet de travailler sur un même ensemble de fichiers à l’aide de vos outils Windows ou directement depuis l’interface en ligne de commande Linux. »

Comme l’explique Dustin Kirkland, membre de l’équipe Produits et Strategie d’Ubuntu, les utilisateurs devraient être capables d’utiliser la gamme complète d’outils tels que « apt, ssh,rsync, find, grep, awk, sed, sort, xargs, md5sum, gpg, curl, wget, apache, mysql, python, perl, ruby, php, gcc, tar, vim , emacs, diff, patch ainsi que la plupart des nombreux package binaires disponibles dans les archives Ubuntu. »

Outre les outils de base du shell Linux ainsi que différents langages de programmation, les développeurs noteront que celui-ci inclut le support de différents programmes utilisés pour les serveurs tels que le serveur web Apach ou encore le système de gestion de base de donnée MySQL. C’est un environnement de développement très complet qui fonctionne sur Windows.

Sur cette base hybride entre Linux et Windows, les utilisateurs se tourneront-ils donc vers un bureau Linux, tels que Cinnamon, KDE ou Gnome ? Cela ne semble pas vraiment au programme, cette expérience est avant tout pensée pour les développeurs. Mais les programmeurs étant ce qu’ils sont, j’imagine que nous verrons rapidement des portages de différents environnements Linux, ainsi que les desktop, vers Windows. Formidable époque !

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1232
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Linux sous windows 10 mythe ou projet ?

Message par destroyedlolo » ven. 8 avr. 2016 11:57

Au début, je pensais que c'était un article publié le 1er avril vu la manière dont m$ a craché pendant des années sur l'OpenSource (le mal), et Linux en particulier (un repère de gauchistes opposés aux droits d'auteurs).
Mais non, en fait, ils ont juste inventé ce que fait WINE depuis des années maintenant dans le sens inverse : émulé l'API linux sous m$.

Ca part d'un bon principe vu que ca permettra au développeur d'avoir un environnement unique qq soit le type de dev qu'il fait ... reste juste à savoir quelles sont les limitations (typiquement, WINE n'émule qu'une partie de l'API m$ donc certaines applies ne passent pas).

Je dirais, OK pour des dev occasionnelles pour Linux, ou encore pour ceux qui doivent à la fois faire du Linux et du M$ (mais dans ce cas, le choix va plutôt vers un environnement tout Linux et des VM de tests sous m$^).
C'est aussi une bonne initiative pour Linux pour mettre le pied chez les DSI vendue au m$eries : c'est sans doute le but d'Ubuntu.
J'ai du mal a voir l'interet qu'y trouvera m$ : sans doute une tentative pour regagner des parts de marcher sur les serveurs, segment sur lequel ils sont plutôt sur la pente descendante.

Par contre, la phrase "Vous devrez ensuite valider les conditions d’utilisation et télécharger Ubuntu" mais fait pensé que n'importe quelle distrib pourrait passer ... reste à voir si l'installer le permettera.

Je ne suis pas persuadé que ce soit jamais porté sur m$-win IOT car ca va plutôt à l'inverse du principe de l'IOT : légerté, fiabilité et simplicité. Ca rajouterait une couche supplémentaire pour pas grand chose : les devices qui doivent tourné sous Unix tourne sous Unix, ceux sous m$ sont sur m$, mais j'ai vraiment du mal à voit la valeur ajouté d'un truc hybride surtout vu les limitations de winIoT par rapport à la version normale (pas de GUI par exemple).

De plus, pour le faire tourné sur *PI, il faudrait qu'ils portent ça sur ARM et donc refaire toutes la partie "virtualisation" ... vu le succes tout relatif de m$w IoT sur Raspberry, j'ai quelques doutes.

En tout cas merci pour l'article : intéressant tout ca :)
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1232
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Linux sous windows 10 mythe ou projet ?

Message par destroyedlolo » ven. 8 avr. 2016 16:03

Interloqué, j'ai donc décidé d'aller voir plus loin, directement sur le blog de Dustin, en gros, ce que j'en comprend :
  • Visiblement, c'est vraiment comme Wine, donc il s'agit bien d'une conversion d'API : donc tant que ce n'est pas porté sur ARM, no way sur les *PI
  • Alors pourquoi le : "So as part of the engineering work, I needed to wrap the stock Ubuntu root filesystem into a Windows application package (.appx) file for suitable upload to the Windows Store." ? Je pense que c'est parce qu'ils ont besoin des fichiers de config (bon ok), mais surtout aussi de toutes les librairies partagées :| Donc si vous voulez par exemple uniquement utiliser bash, grep et sed ... va falloir installer aussi plusieurs centaines de Mo parfaitement inutiles :evil: Mais c'est le prix à payé pour pouvoir utiliser le repo d'Ubuntu directement.
A décoder ce que Dustin écrit, seule les distribs qui auront fait l'effort de créer le .appx seront supportées ... reste à savoir si c'est ouvert à toutes ou si seules celles qui ont un contrat avec m$ sont éligibles (et alors $$$$).
Ubuntu est loin d'être la meilleur distrib, et s'ils visent vraiment le mode pro, il faut au moins du RedHat. S'ils visent les *PI, il faut du Debian de base.

Mais bon, si l'effort est louable, j'ai encore du mal à voir la finalité et l’intérêt réel.
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Répondre

Retourner vers « Les autres OS »