Cote des rivieres

De l'aquarium à la piscine en passant par l'arrosage du massif de fleurs et la photo ultra-rapide de gouttes qui tombent, le Raspberry Pi peut tout faire...

Modérateur : Francois

Répondre
destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1232
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Cote des rivieres

Message par destroyedlolo » ven. 25 nov. 2016 18:13

Salut,
etpi7out a écrit :Mon expérience avec de l'assembleur se limite à du 8086, concernait des interruptions bios/dos.
C'était il y a fort longtemps, il y avait du "PUSH", du "POP", des registres... C'était long est fastidieux.
C'est sur que l'assembleur x86 est loin d'être le plus sexy :lol:
etpi7out a écrit :Mais s'il faut en passer par là, avec une doc francophone claire, pourquoi pas...
Ce n'était qu'une solution alternative, car c'est vrai que ca commence a devenir un peu une usine a gaz avec l'arduino et la mesure de la tension.
Comme je l'avais écrit précédement, si j'avais du faire ce genre de montage, je serai sans doute parti sur un C.H.I.P qui a l'avantage de permettre un Unix complet mais en ayant un PMU pour la gestion de l'alimentation donc pas d'électronique à ajouter pour l'alimentation si batterie 6V. Pour l’allumer ton réveil n'a juste qu'a envoyer un signal sur la PIN "start", donc rien de compliqué.
etpi7out a écrit :Sinon pour l'histoire de ne démarrer le raspberry de manière stable, que si la tension>12V, une simple diode zener en série, peut elle suffire?
Pas la peine, le PI ne démarrera pas si la tension est trop faible. Le risque est plutot si la tension est limite et qu'elle chute lorsque tu vas utiliser la clef 3G. Dans ce cas, il s’arrêtera de manière abrupte : si ton OS est mal construit, tu peux avoir des corruptions des filesystem voir de la SD elle-même (mais, comme on en avait discuté précédemment il me semble, je ne vois pas pourquoi tu saurais obligé d'écrire quoi que ce soit sur la SD ; donc si tu arrives a avoir ta SD en read only, t'as plus ce risque de corruption).
Bref, pour éviter tout problème, lorsque le PI démarre, sa première action doit être de mesurer la tension de la batterie, si elle est trop faible, pas la peine d'aller plus loin, on stoppe.

A ce propos, t'a même pas besoin d'un ADC pour faire ça si pour une raison ou une autre tu fais l'impasse sur l'arduino : tu met ton pont en entrée d'un GPIO. Il faut juste que la tension à la sortie du pont soit < à la tension qui fait passer le GPIO a 1 lorsque la batterie descend en dessous de la tension mini.
Si tu fais un pont avec 3 résistances en série et que t'utilise 2 GPIO, tu peux même avoir
  • 1 GPIO qui t'indique une tension faible (envoyer une alerte car le systeme va fonctionner mais la batterie a besoin d'être rechargée a cours terme)
  • 1 second GPIO pour signaler (à 0) si la batterie est vraiment trop faible pour aller plus loin.
A+
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Bud Spencer
Raspinaute
Messages : 421
Enregistré le : lun. 15 août 2016 21:38

Re: Cote des rivieres

Message par Bud Spencer » sam. 26 nov. 2016 12:31

etpi7out a écrit : Sinon pour l'histoire de ne démarrer le raspberry de manière stable, que si la tension>12V, une simple diode zener en série, peut elle suffire?
Franck
Bien sur, mais l'interet de l'adc c'est que tu l'as déjà, qu'il est très précis et tu peux logger la tension de la batterie en plus ce celle de tes sondes. Vu que tu exportes tes relevés ca te permet de connaître 'a distance' ton niveau d'énergie 'réelle' et envisager un déplacement sur site pour remplacer la batterie en fonction de cette valeur. Ca peut te permettre de mesurer aussi la chute de tension provoquée a différents moment, notamment à la connexion 3G et donc de mieux maitriser ta tension minimale de service.

Si tu ne le gère pas, le pi démarrera quand même avec une batterie trop faible mais risquera de rebooter et même si tu configures ton system pour qu'il ni ait pas d'écriture sur la SD, celle ci sera quand même gravement en danger pendant les séquences de démarrage. C'est ce qui arrive quand on utilise un PI avec un block d'alimentation sous dimensionné et on ne compte plus le nombre de personne qui se sont fait piéger avec ca en pensant qu'une config en readonly les mettrais a l'abri de ce genre de déboire (ca m'est arrivé aussi donc je confirme que ce n'est pas un mythe).

En plus je trouve un peu dommage pour ne pas dire ridicule de vouloir empêcher toute écriture de log sur un système déporté, surtout dans tes conditions ou le transfert des données n'est pas garanti. Des logs locaux sont censé te fournir des informations pour analyser les disfonctionnements et te permettre d'améliorer le système mais sont aussi le seul moyens qui te garantira de récupérer les données collectées. Voir même de les transférer en block au bonheur de chaque connexion fiable. Monter un système de relevé équipé de 2 µC, d'un os complet, d'un système de stockage et de multiples I/O de toutes sorte pour finalement tout perdre en cas d'échec de connexion, je pense qu'effectivement ca demande un peu de réflexion et peut être une remise à plat du projet. Ce n'est pas la mesure de tension de batterie qui transforme ton projet en usine a gaz, mais bien plus tous les choix fait en amont. C'est mon avis en tout cas.
Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance (S. Hawking).

etpi7out
Messages : 69
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 16:08

Re: Cote des rivieres

Message par etpi7out » mer. 30 nov. 2016 14:16

Bonjour,

Un grand merci de votre contribution,
Bud Spencer a écrit :En plus je trouve un peu dommage pour ne pas dire ridicule de vouloir empêcher toute écriture de log sur un système déporté, surtout dans tes conditions ou le transfert des données n'est pas garanti. Des logs locaux sont censé te fournir des informations pour analyser les disfonctionnements et te permettre d'améliorer le système mais sont aussi le seul moyens qui te garantira de récupérer les données collectées.
Bon, en même temps ces données ne sont pas d'une importance capitale, elles ne servent qu'à me dire si je peux ou non naviguer ce jour là.
La rivière est est à 100Km AR, de toute façon si le système ne démarre pas ou qu'il m’indique l'état bas de la batterie, il faudra que je fasse le trajet.
La tentative de démarrage est au maximum de 30 sec par jour, et c'est sans doute du gaspillage, mais je range la carte SD au rang de consommable (tout comme le carburant pour y aller).
Le but était simplement d'anticiper et de pouvoir inclure le trajet d'entretien dans un autre déplacement par exemple.
destroyedlolo a écrit :A ce propos, t'a même pas besoin d'un ADC pour faire ça si pour une raison ou une autre tu fais l'impasse sur l'arduino : tu met ton pont en entrée d'un GPIO. Il faut juste que la tension à la sortie du pont soit < à la tension qui fait passer le GPIO a 1 lorsque la batterie descend en dessous de la tension mini.
Si tu fais un pont avec 3 résistances en série et que t'utilise 2 GPIO, tu peux même avoir

1 GPIO qui t'indique une tension faible (envoyer une alerte car le système va fonctionner mais la batterie a besoin d'être rechargée a cours terme)
1 second GPIO pour signaler (à 0) si la batterie est vraiment trop faible pour aller plus loin.
Super intéressant et pas uniquement pour ce projet, peux tu développer un peu plus ton idée ? As tu des exemples avec des valeurs?

Sinon, j’espère ne pas dire d'énormité, mais pour l'auto maintien j'ai envie de remplacer l'arduino par un NE555 en monostable.
Il serait trigger au début par l'alarme puis par le GPIO et lorsqu'il ne le serait plus il couperait au bout de 10 secondes.
Qu'en pensez vous ?

Bud Spencer
Raspinaute
Messages : 421
Enregistré le : lun. 15 août 2016 21:38

Re: Cote des rivieres

Message par Bud Spencer » sam. 3 déc. 2016 10:31

etpi7out a écrit :Sinon, j’espère ne pas dire d'énormité, mais pour l'auto maintien j'ai envie de remplacer l'arduino par un NE555 en monostable.
Il serait trigger au début par l'alarme puis par le GPIO et lorsqu'il ne le serait plus il couperait au bout de 10 secondes.
Qu'en pensez vous ?
Il ni a pas d'énormité la dedans. C'est simple, économique et tout a fait efficace si c'est bien réfléchi.
Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance (S. Hawking).

Avatar du membre
Flachy Joe
Messages : 75
Enregistré le : mar. 20 sept. 2016 22:30

Re: Cote des rivieres

Message par Flachy Joe » lun. 8 janv. 2018 23:31

Salut,
que deviens ton projet ? il tourne ?

Pour info il y a des stations de mesures sur pas mal de cours d'eau et les données sont disponibles : http://hydro.eaufrance.fr/
Par contre ce n'est pas du temps réel, il faut attendre 2-3 semaines apparemment.
A voir aussi : http://onde.eaufrance.fr/ Observatoire National des Étiages

Répondre

Retourner vers « Que d'eau, que d'eau ! »