Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Votre Apache se cache, votre Pi gémit, votre SoC fume ? La panne quoi ! C'est ici que vous trouverez sans doute une solution... Sinon du réconfort :)

Modérateurs : Francois, maxty01

miralant
Messages : 36
Enregistré le : lun. 5 mars 2018 09:42

Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par miralant » jeu. 15 mars 2018 15:28

Bonjour à tous,

Je monte une "domotique légère" à base d'un Pi 0 w et Domoticz.

J'utilise pour l’instant le GPIO 4 avec un bus 1 wire (2 sondes > 1 avec 15m de câble réseau et 1 avec 1m) . Alimentées en 3,3V.
J'ai à proximité du pi un module récepteur 433Mhz de la marque DIO qui me permet de piloter une éclairage.

Mon soucis est que lorsque le Pi est branché avec le 1 wire, ma télécommande 433MHz ne fonctionne plus qu'a quelques mètres alors que lorsque le Pi est éteint (ou sans le câblage externe du bus 1 wire), la télécommande a une portée de 20m.

J'avoue que la je suis un perplexe. Auriez vous une idée ?

Merci

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1300
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par destroyedlolo » jeu. 15 mars 2018 17:11

Salut,

Je pencherai peut etre pour un pb d'alimentation : alim trop faiblarde pour ce qu'il y a sur le PI (même si ce n'est pas énorme énorme).
Tu devrais peut etre regarder si tu n'as pas un court-jus sur le 1-wire ou une sonde monté a l'envers.

Sinon, avec un bus de 15m, tu devrais ajouter un adaptateur I2C -> 1->wire (comme l'excellent DS2484), ce qui te permettra de passer ton/tes bus en 5v, sera moins sensible aux parasites et protégera le uP du PI.

A+
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

spourre
Raspinaute
Messages : 735
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 16:50
Localisation : 67380 LINGOLSHEIM

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par spourre » jeu. 15 mars 2018 17:59

Bonjour,

Votre description semble bien incriminer le Raspberry comme étant l'élément brouilleur du récepteur de votre télécommande.
Le long fil du bus 1wire semble bien agir comme antenne puisque le phénomène disparaît alors que le pi est sous tension et que le fil du bus 1 wire.
La cause peut être une harmonique de la base de temps du SOC ou un phénomène d'auto-oscillation causé par le long fil. Cela sera assez difficile à détecter facilement si vous n'êtes pas équipé. Si vous disposez d'une clef USB de réception TNT, vous pouvez essayer de monter un récepteur SDR avec un logiciel comme SDR# (SDR Sharp) très facile à installer et utiliser sous Windows.
Dans un premier temps et compte tenu de la sensibilité de votre récepteur qui reçoit bien sa télécommande à 20 m, vous pouvez essayer d'éloigner le récepteur du Raspberry et de son bus 1wire.

Sylvain

miralant
Messages : 36
Enregistré le : lun. 5 mars 2018 09:42

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par miralant » jeu. 15 mars 2018 21:38

destroyedlolo a écrit :Salut,

Je pencherai peut etre pour un pb d'alimentation : alim trop faiblarde pour ce qu'il y a sur le PI (même si ce n'est pas énorme énorme).
Tu devrais peut etre regarder si tu n'as pas un court-jus sur le 1-wire ou une sonde monté a l'envers.

Sinon, avec un bus de 15m, tu devrais ajouter un adaptateur I2C -> 1->wire (comme l'excellent DS2484), ce qui te permettra de passer ton/tes bus en 5v, sera moins sensible aux parasites et protégera le uP du PI.

A+
Merci pour ton retour. Mais je pense que tu n'as pas compris mon problème (ou moi ta réponse :)). C'est le pi qui perturbe le 433, pas le 433 qui perturbe le pi ou le bus 1 wire.
Alors concernant l'alim, j'ai un transfo Samsung donné pour 2A. J'ai essayé un autre pensant qu'il était le perturbateur mais ça n'est pas le cas.
Concernant le bus, les sondes marchent nickel (montage à 3 fils). Une sonde à l'envers ou en CC, ne fonctionnerait pas?
Je comprends ton idée du bus i2c mais c'est plus si c'était mon 1 wire qui était perturbé. Je me trompe ?
Modifié en dernier par miralant le jeu. 15 mars 2018 21:52, modifié 1 fois.

miralant
Messages : 36
Enregistré le : lun. 5 mars 2018 09:42

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par miralant » jeu. 15 mars 2018 21:47

spourre a écrit :Bonjour,

Votre description semble bien incriminer le Raspberry comme étant l'élément brouilleur du récepteur de votre télécommande.
Le long fil du bus 1wire semble bien agir comme antenne puisque le phénomène disparaît alors que le pi est sous tension et que le fil du bus 1 wire.
La cause peut être une harmonique de la base de temps du SOC ou un phénomène d'auto-oscillation causé par le long fil. Cela sera assez difficile à détecter facilement si vous n'êtes pas équipé. Si vous disposez d'une clef USB de réception TNT, vous pouvez essayer de monter un récepteur SDR avec un logiciel comme SDR# (SDR Sharp) très facile à installer et utiliser sous Windows.
Dans un premier temps et compte tenu de la sensibilité de votre récepteur qui reçoit bien sa télécommande à 20 m, vous pouvez essayer d'éloigner le récepteur du Raspberry et de son bus 1wire.

Sylvain
Merci pour votre retour.
J'avoue qu'actuellement ça ressemble plus à un prototype. Donc je n'ai pas vraiment respecté les best practice de CEM :) mon câble du bus 1-wire est du câble ethernet mais je n'ai pas relié le pseudo blindage. De toute façon côté sonde (piscine), je ne pourrai pas le relier à une masse ou terre...donc peu d'intérêt?
Tu peux développer ton hypothèse liée au SoC du pi. Ça tourne à 1ghz ?
Je vais essaye de déplacer un peu la boîte et les câbles pour essayer de comprendre un peu mieux le phénomène. Dans mon malheur, c'est reproductible donc investigable :)

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1300
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par destroyedlolo » jeu. 15 mars 2018 22:29

miralant a écrit :Merci pour ton retour. Mais je pense que tu n'as pas compris mon problème (ou moi ta réponse :)). C'est le pi qui perturbe le 433, pas le 433 qui perturbe le pi ou le bus 1 wire.
Oui, oublie : je pensais que le DIO était alimenté par le PI. Mais ce n'est visiblement pas le cas.
miralant a écrit :Concernant le bus, les sondes marchent nickel (montage à 3 fils). Une sonde à l'envers ou en CC, ne fonctionnerait pas?
Oui oui, c'était dans le cas ou les 2 étaient sur la meme alim.
miralant a écrit :Je comprends ton idée du bus i2c mais c'est plus si c'était mon 1 wire qui était perturbé. Je me trompe ?
C'est par principe : sur un bus aussi long, tu stresses l'électronique du GPIO avec tout ce qui peut passer a proximité (surtout si t'es dans une zone ou il y a des orages) + la capacité du cable.
Un adaptateur a électronique prévue pour (en particulier le DS2484, que j'ai testé y'a pas longtemps, ajoute en plus la protection contre, l'ESD), et en plus va déchargé le CPU de devoir gérer le protocole.

Donc, on arrive sur les pb de perturbation soulevé par Sylvain.
miralant a écrit : mon câble du bus 1-wire est du câble ethernet mais je n'ai pas relié le pseudo blindage.
Dallas / Maxim indique qu'il ne faut de toute façon pas le faire.

Si les perturbations viennent du 1-wire, ca devrait se produire que lorsque tu interroges les sondes. Maintenant, mon propre réseau passe à quelques CMs de la TV, d'un tuner de la chaine HiFi et d’enceintes de mon PC ... et je n'ai jamais eu la moindre perturbation.

Par contre, il est possible que ce soit le PI lui-même : tu peux essayer en le plaçant dans une boite métallique reliée à sa masse (cage de Farfadet) en faisait bien sur attention aux cours-jus.
Mais ... n'utiliserais-tu pas le WiFi dans ton projet ? Dans ce cas, ca n'aurait rien d"étonnant qu'il y ait du parasitage et la cage de Farfadet ne sera évidement pas la solution.
miralant a écrit :De toute façon côté sonde (piscine), je ne pourrai pas le relier à une masse ou terre...donc peu d'intérêt?
Il y a bien une masse sur le PI ;)

Sinon, c'est marrant, je part sur le même projet mais avec un ESP et alimenté par des cellules solaires :D
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

spourre
Raspinaute
Messages : 735
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 16:50
Localisation : 67380 LINGOLSHEIM

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par spourre » ven. 16 mars 2018 00:15

miralant a écrit :
Merci pour votre retour.
....
Tu peux développer ton hypothèse liée au SoC du pi. Ça tourne à 1ghz ?
...
Il ne faut pas confondre fréquence de travail du SOC (qui peut d'ailleurs être ralentie en cas de surchauffe) et fréquence du quartz .
Entre les 2, il y a des multiplicateurs mais aussi des diviseurs pour fournir les horloges des différentes interfaces (I2C, SPI ...).
Sur le P3, il y a au moins un quartz externe, noté X1 sur le schéma de la fondation, qui a une fréquence de 19.2 MHz.

Puisque tu mentionnes la CEM, c'est que tu dois avoir un certain background technique. Grace à M. Fourrier (et ses FFT), nous savons qu'un signal carré comporte une infinité d’harmonique en (2N+1) et dont l'amplitude décroît très vite avec le rang. Il est parfaitement possible qu'une de ces harmoniques tombe dans la bande passante du récepteur de la télécommande et comme le tout plastique prévaut dans les boîtiers du Raspberry ajouté à un câblage à la dubout, elle désensibilise celui-ci.

Sylvain

spourre
Raspinaute
Messages : 735
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 16:50
Localisation : 67380 LINGOLSHEIM

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par spourre » ven. 16 mars 2018 00:45

destroyedlolo a écrit : ...
Sinon, c'est marrant, je part sur le même projet mais avec un ESP et alimenté par des cellules solaires :D
Quelque chose comme ça ?:
viewtopic.php?f=34&t=2296&start=30

Sylvain

miralant
Messages : 36
Enregistré le : lun. 5 mars 2018 09:42

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par miralant » ven. 16 mars 2018 08:30

destroyedlolo a écrit : Par contre, il est possible que ce soit le PI lui-même : tu peux essayer en le plaçant dans une boite métallique reliée à sa masse (cage de Farfadet) en faisait bien sur attention aux cours-jus.
Mais ... n'utiliserais-tu pas le WiFi dans ton projet ? Dans ce cas, ca n'aurait rien d"étonnant qu'il y ait du parasitage et la cage de Farfadet ne sera évidement pas la solution
Oui, c'est un Pi 0w, il est dans mon local technique et relié à mon réseau en wifi, donc la cage de faraday :?
miralant a écrit :Sinon, c'est marrant, je part sur le même projet mais avec un ESP et alimenté par des cellules solaires :D
Le 1 wire était pour moi, la solution top. Pas trop de câblage pour installer les sondes dans la maison en s'appuyant sur réseau téléphonique. mais la j'avoue que pour le coup, je suis un peu refroidis car j'ai d'autres modules 433Mhz dont un essentiel...le thermostat sans fils de la chaudière :D
Etant en "pleine bidouille", j'ai aussi commandé des modules EPS-01 (1ere génération). 1 température/hygro et 1 relais, pour faire quelques tests. mais je n'aime pas l'idée d’être dépendant de ma box.

spourre a écrit : Puisque tu mentionnes la CEM, c'est que tu dois avoir un certain background technique. Grace à M. Fourrier (et ses FFT), nous savons qu'un signal carré comporte une infinité d’harmonique en (2N+1) et dont l'amplitude décroît très vite avec le rang. Il est parfaitement possible qu'une de ces harmoniques tombe dans la bande passante du récepteur de la télécommande et comme le tout plastique prévaut dans les boîtiers du Raspberry ajouté à un câblage à la dubout, elle désensibilise celui-ci.
Oui, ça a été mon job dans une autre vie :) Je connais bien tout ça, mais vu les tensions/puissances engagées, les longueurs d'ondes, je peine vraiment à comprendre comment 15m de câble peut rayonner du H1, H3,H5, ...

Pour infos, j'ai désactivé le 1-Wire logiciellement dans domoticz mais ça ne change rien. Il doit juste ne plus scruter le port ;)

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1300
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Pi0 w perturbateur 433Mhz, une folle histoire !

Message par destroyedlolo » ven. 16 mars 2018 09:08

Salut,
spourre a écrit :
destroyedlolo a écrit : Sinon, c'est marrant, je part sur le même projet mais avec un ESP et alimenté par des cellules solaires :D
Quelque chose comme ça ?:
viewtopic.php?f=34&t=2296&start=30
Oui. De toutes facons, c'est du classique de chez classique. Je me demande juste si je recycle des lampes LED solaire de jardin pour l'alimenter ou un vrai circuit à base de 18650. Le prix du second est ridicule, mais bon, j'aime bien réutiliser :)
miralant a écrit :Oui, c'est un Pi 0w, il est dans mon local technique et relié à mon réseau en wifi, donc la cage de faraday :?
Ben essai juste de désactiver le WiFi : parce que tu as la une source de gros rayonnements, plus que le PI tout seul ou que le 1-wire.
Si c'est la cause ... ben faudra que tu trouve un autre emplacement :)
miralant a écrit :Le 1 wire était pour moi, la solution top. Pas trop de câblage pour installer les sondes dans la maison en s'appuyant sur réseau téléphonique. mais la j'avoue que pour le coup, je suis un peu refroidis car j'ai d'autres modules 433Mhz dont un essentiel...le thermostat sans fils de la chaudière :D
Ca serait vraiment étonnant que le 1-wire soit aussi perturbateur.
miralant a écrit :Etant en "pleine bidouille", j'ai aussi commandé des modules EPS-01 (1ere génération). 1 température/hygro et 1 relais, pour faire quelques tests. mais je n'aime pas l'idée d’être dépendant de ma box.
???? Ben je ne sais pas exactement ce que tu veux faire et surtout la complexité de ton automatisme, mais l'ESP a suffisamment de ressources pour faire des automatismes déjà compliqués. A titre d'exemple, il domotise mon poulailler : le WiFi n'est utilisé que pour renvoyer les infos (lumière, température, hydrométrie, manque d'eau) à la domotique et changer les consignes, mais tous ce qui est automatisme pur (ouverture de porte, chauffage eau, ...) se passe très bien d'avoir ou non une connexion. Et il reste beaucoup de place dans la Flash.
Par contre, j'ai laissé tomber l'ESP-01 car c'est chiant de lui faire faire du deepsleep. Pour quelques centimes de plus (et encore, ca dépend des fournisseurs), je n'utilise que des ESP-201 qui expose tous les GPIOS mais en plus permet une antenne externe. Mais c'est une autre histoire.

A+
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Répondre

Retourner vers « En panne ? »