Le Raspberry Pi anti-relous

Vous souhaitez développer un projet mais vous manquez de temps, de compétences ? Présentez votre projet ici pour trouver des participants...

Modérateur : Francois

Répondre
Virus
Messages : 6
Enregistré le : dim. 15 oct. 2017 15:57

Le Raspberry Pi anti-relous

Message par Virus » sam. 4 nov. 2017 13:52

Bonjour à tous.

Vous avez surement entendu parler de ces deux personnes qui ont mis en place un numéro de téléphone contre le harcèlement de rue. Pour rappel, si une femme se voit importuner par un relou, elle peut lui laisser ledit numéro de téléphone. Lorsque le relou compose le numéro il reçoit un sms préventif sur le harcèlement sexuel. Problème, après avoir mis en commun leurs efforts ainsi que leur neurone afin d'atteindre péniblement le quotient intellectuel d'une amibe, des internautes ont floodé la plate-forme, laissant les initiateurs du projet avec une dette sur les bras. Plus d'infos ici.

Je me posais la question de la faisabilité d'un tel système à l'aide d'un Raspberry Pi couplé à un module NadHat et un forfait Free mobile à 2€. Un script python serait chargé de filtrer les numéros surtaxés et le flood, et répondrait aux sms/appels. Ainsi il serait possible de proposer une solution DIY pour un investissement minime (environ 60€) et un abonnement mensuel de 2€. A titre de comparaison, le service mis en place par les deux militants coûte 0.16€ par relou.

Je suis à peu près certain qu'une telle alternative pourrait intéresser des geeko-féministes :) prompts à mettre en place un tel système clé en main, en tout cas s'il est simple à installer : on branche, on diffuse son numéro, on paye son abonnement. Sans possibilité de faire gonfler la facture, difficile pour les amibes de faire tomber un tel système, surtout s'il se multiplie.

Un tel projet vous semble-t-il réalisable ? Existe-t-il des limitations qui m'échappent ? Vos avis m'intéressent.

spourre
Raspinaute
Messages : 720
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 16:50
Localisation : 67380 LINGOLSHEIM

Re: Le Raspberry Pi anti-relous

Message par spourre » sam. 4 nov. 2017 17:36

Virus a écrit :Bonjour à tous.
...
Un tel projet vous semble-t-il réalisable ? Existe-t-il des limitations qui m'échappent ? Vos avis m'intéressent.
Sans vouloir polémiquer, on peut aussi s'interroger sur le QI (de moule ?) des "inventeurs", de ces "justiciers" qui ont voulu se substituer à la puissance publique.
Je pèse mes mots et espère que derrière cette démarche qui aboutit à un appel de fonds, ne se cache pas une arnaque à la générosité, si fréquente de nos jours (on a d'autres exemples récents avec une association d'aide aux victimes de Nice).

Pour revenir à ton projet qui, techniquement, est très faisable, je vois au moins 2 limites sévères à son utilisation:

1) Les CGU ( ou CGV) de Free étaient très claires sur ce point (j'écris étaient car je n'y suis plus abonné). L'abonnement est destiné à un usage "père de famille", de personne à personne.. Le volume et l'utilisation d'un numéro unique risque de conduire Free à réagir .
2) A qui vas-tu communiquer ce numéro d'appel ? Uniquement à des femmes de ton cercle de connaissances ou une diffusion plus large (bonjour les amibes) ?

Sylvain

Virus
Messages : 6
Enregistré le : dim. 15 oct. 2017 15:57

Re: Le Raspberry Pi anti-relous

Message par Virus » dim. 5 nov. 2017 11:53

Cette démarche ne se substitue nullement à l'action de la force publique, dont l'efficacité à apporter une réponse à ce type de comportement est par ailleurs très discutable. Quand bien même une victime déposerait plainte, l'absence de preuve aboutirait de facto à un classement sans suite. Les auteurs de ce service militent ouvertement pour la cause des femmes depuis longtemps déjà, suffisamment pour écarter la crainte d'une escroquerie.

Concernant la diffusion d'un numéro de téléphone, les réseaux sociaux et le buzz autour de cette initiative, le tout porté par l'actualité du moment feraient très bien l'affaire.

J'ai jeté un oeil sur les Conditions Générales d'Abonnement et je n'ai pas l'impression que cela puisse poser problème. Sans être catégorique toutefois, ce genre de document restant indigeste à mes yeux. Mais c'est sans doute là que le bât blesse. Je me demandais pourquoi ce service payait pour chaque sms envoyé, ce n'est peut-être pas l'aspect technique qui pose problème.

Répondre

Retourner vers « Projets »