Partition SWAP !

Vous avez réalisé ou vous voulez réaliser un truc impensable avec votre Raspberry Pi ? Cet endroit est pour vous...

Modérateur : Francois

Artemus24
Raspinaute
Messages : 426
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 19:15

Re: Partition SWAP !

Message par Artemus24 » dim. 24 sept. 2017 13:12

Salut destroyedlolo.
destroyedlolo a écrit :On est bien d'accord.
Tout à fait !
destroyedlolo a écrit :Mais je parlais de la communauté en générale, au niveau international ce n'est pas mieux ... voir pire.
Je ne saurais pas répondre si c'est pire ou meilleur ailleurs.
Le peu que j'ai vu en français, ce sont de très mauvais copier/coller.
Mais je trouve qu'il y a bien plus de didacticiels intéressant en anglais.
Ce qui voudrait dire que les français sont des petits joueurs, sans envergures, à l'inverse des anglo-saxons qui sont plus prolixes sur le sujet.
destroyedlolo a écrit :Là, je suis loin de partager ton avis
Je parlais de la raspberry et de sa fondation.
destroyedlolo a écrit :Le BananaPI est sortie au même prix et niveau hard, il est franchement à des années lumières. Et tu prends un OrangePI-0, pour 10€, tu as déjà une machine plus puissante que le PI-3 et beaucoup mieux foutu.
Vous voyez l'aspect hardware. Mais que faites-vous de l'aspect software ? C'est le plus important, non ?
On peut faire la même remarque entre Windows et Apple, voire même avec Linux (dans le sens le plus général).
Si j'achète un ordinateur ou une simple carte pour un système embarqué, je préfère avoir un maximum de logiciels à ma disposition plutôt que d'avoir une super carte mais qui tourne à vide.

D'ailleurs, si j'ai bien compris, actuellement, c'est le point faible des bananaPi et des orangePi qui sont chinois.
destroyedlolo a écrit :Quand a Raspbian, mettre une Swap sur une SD d'office, on peu pas dire que ce soir super malin
Ça dépend du point de vue où l'on se place. Pour un système embarqué, c'est une connerie.
Mais comme certains y voient plutôt un "personal computer", il est logique d'y mettre un swap qui va servir à gérer les "out of memory".
Mais la grosse connerie, c'est de faire démarrer la rpi uniquement sur une carte Micro SD.
Vu que le démarrage est encore expérimental sur la rpi3, il faudra attendre encore un peu, une solution plus souple à l'usage.
Genre créer un bios accessible au démarrage de la rpi avant de basculer vers l'os, comme cela se fait actuellement sur un PC.

@+
--> RPi0v1.3, RPi0W, Rpi2B, Rpi3A+, Rpi3B+
--> Rpi0WH + Tuner TV HAT
--> Joy-It I2C Serial 20x4 2004 LCD Module
--> RPi 2B + PIM273 Unicorn HAT HD 16x16 Leds RGB

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1313
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Partition SWAP !

Message par destroyedlolo » dim. 24 sept. 2017 14:35

Yo !
Artemus24 a écrit :
destroyedlolo a écrit :Le BananaPI est sortie au même prix et niveau hard, il est franchement à des années lumières. Et tu prends un OrangePI-0, pour 10€, tu as déjà une machine plus puissante que le PI-3 et beaucoup mieux foutu.
Vous voyez l'aspect hardware. Mais que faites-vous de l'aspect software ? C'est le plus important, non ?
En l'occurence non ;)
Raspbian était dispo sur les Banana à leur sortie (je n'ai pas d'accointances particulières avec eux, c'est juste que j'ai suivi le démarrage et qu'il est apparu avant les autres fruits hormis la framboise bien sûr). De toutes facons, comme tout système "ouvert", on n'est pas bloqué a un OS/distrib particulier et mes SBC sont tous passés sous Gentoo comme le reste de mes machines après avoir vu comment raspbian était bien foutu. A la sortie, hors Raspbian, il y avait aussi Ubuntu (berk), Android, Fedora, etc ... Au minimum une dizaine de distribs.
Artemus24 a écrit :Si j'achète un ordinateur ou une simple carte pour un système embarqué, je préfère avoir un maximum de logiciels à ma disposition plutôt que d'avoir une super carte mais qui tourne à vide.
Etant sous Gentoo, j'ai toute la logithèque de ce dernier à disposition.
Sous Raspbian, ca aurait été la même logithèque que sur la Framboise.

De toutes facons, la question portait sur les choix non judicieux fait pas la "fondation" et qu'ils auraient pu faire mieux, pas sur les avantages de telles ou telles cartes :P
Artemus24 a écrit :D'ailleurs, si j'ai bien compris, actuellement, c'est le point faible des bananaPi et des orangePi qui sont chinois.
Et ??? Je ne suis pas sectaire, de toutes façons, toutes les fab sont la bas et la qualité de fabrication dans les normes.
Le seul blème par rapport à la framboise, c'est que les docs sont inexistantes et la communauté (en, je veux dire ceux qui répondent aux questions posées) très réduite mais très pointue . Donc ceux qui viennent comme ici pour demander pour la 50e fois comment installer RetroPI s'y feront bouler. Par contre, si tu veux tuner ton kernel, ajouter le support d'un nouveau chips, c'est le bon endroit.
Pour prendre une image skiesque, c'est la même différence entre rester sur des pistes bleues mais s'y em**der comme un rats mort ou faire du hors piste dans 50cm de poudre : t'y prend ton pied, mais ce n'est pas pour tous le monde.
Artemus24 a écrit :Mais comme certains y voient plutôt un "personal computer", il est logique d'y mettre un swap qui va servir à gérer les "out of memory".
Mouai, sauf que comme ils ont laissé le swapiness à sa valeur par défaut :
  • tu commences par détruire ta SD même si tu n'as pas besoin de swap
  • les mises en swap (surtout pour ... rien) font ramer le système vu la rapidité des SD qui ne sont pas optimisés pour des écritures aléatoires
Artemus24 a écrit :Mais la grosse connerie, c'est de faire démarrer la rpi uniquement sur une carte Micro SD.
Genre créer un bios accessible au démarrage de la rpi avant de basculer vers l'os, comme cela se fait actuellement sur un PC.
Ben, le BIOS comme tu dis, c'est l'uboot voir le stage1 qui charge le kernel : comme je le disais, rien ne t'empeche de mettre tout le reste sur un disque : il faut juste changer l'option 'root=' du kernel.
Mais ce qui est débile, c'est d'avoir un canal USB unique pour tout les ports USB (donc un éventuel disque), le réseau et d'autres trucs : les I/O sur un PI3 sont 15 à 30 fois plus faible que sur un A20, pire encore lorsque tu utilises aussi le réseau.
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Répondre

Retourner vers « Utilisateurs avancés »