Débuter en électronique !

Vous venez de déballer votre Raspberry Pi et vous vous posez des questions ? C'est ici que ça se passe !

Modérateurs : Francois, EVOTk

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1275
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Débuter en électronique !

Message par destroyedlolo » mer. 17 avr. 2019 15:33

Salut Artemus24,

Je pense que la réponse de dyox contient les informations dont tu as besoin.
Juste quelques précisions :
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
Je rappelle que je n'y connais rien en électronique, alors patience pour mes questions de débutant.
On a tous débuté un jour :) Moi-même, ce n'est pas mon métier, juste un hobby parmis tant d'autres :lol:
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
2) on ne le voit pas très bien sur l'image du lien, mais comment puis-je identifier ces résistances ?
J'ai le catalogue papier de chez GoTronic et j'ai trouvé la même présentation que dans le kit.
Dans les liens fournis par dyox, il doit y avoir la méthode pour calculer la résistance a partir des codes couleurs (il y a des calculatrices en ligne qui le font aussi). Ceci dit, le plus simple est encore d'avoir un multimetre et de les tester avec.

Concernant le type des résistances et des LED, comme c'est une starter kit, ce sont généralement les modeles les plus courants qui sont utilisés (donc "standard"), sauf indication contraire.
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
Le calcul donne : R = (3.3 - 1.6) / 0.002, soit R = 850 ohms.
Est-ce juste comme calcul ?
20 mA fait 0.02 A et non 0.002 A ;) ;)
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
6) si le calcul est juste, la résistance est plus forte que ce dont j'ai besoin.
Oui, mais d'après les leds de GoTronic, l'intensité est de 10ma et non de 20ma.
Du coup, la résistance devrait être de 1700 ohms.

Y-a-il un problème ?
Hormis que ton calcul est donc faut, tu peux associer plusieurs résistances .
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
8) pour le montage de test, j'aimerai savoir où l'on met la résistance ?
A moins que cela n'a aucune importance, vu que le schéma est simple.
Sans importance : c'est en série.
Artemus24 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 17:39
Image

Je pensais que l'on branchait la led sur la sortie 3.3 volts ou 5 volts et non sur la ground.
Vu que je suis nul en électronique, il me faut quelques explications.
Pour que ca marche, il te faut une différence de potentiel aux bornes de la LED. Ce peut donc etre une connexion avec +3.3 et GND mais dans ce cas ... elle sera allumée tout le temps. Mais comme il te faut commander cet allumage, il est possible de fournir le +3.3 par un des GPIO dans la limite de l'intensité qu'il peut founir (cf mail de dyox).
Le GPIO = 1 -> Led allumé si l'autre broche est connecté au GND. C'est ce qu'on appele la logique positive.
A noté qu'il est possible aussi de la relier au +3.3v : elle s'allumera dans ce cas si le GPIO=0, c'est la logique négative. Dans ce cas, il faut que tu fasse qq chose au niveau de la LED, mais je te laisse deviner quoi pour voir si tu as bien compris :mrgreen:
dyox a écrit :
mer. 17 avr. 2019 09:51
J'ai récupéré sur un montage un diode qui fonctionne en 240V~. Son montage : phase_diode_résistance (marron) 52K_led verte_neutre
tension de claquage (est-ce le bon terme ?) sinon je dis chute de tension aux bornes : (mesurée avec un multimètre en position diode)
de la diode : 0.573v
de la led verte : 1.822V
J'ai branché un ampère-mètre en série et j'ai I = 2.75mA (fiablilité du multimètre vu cette grandeur ?!?) alors que le calcul (238.6V / 52000) donne 4.6mA. Ca, c'est l'intensité max théorique car je n'ai pas calculé la résistance (impédance) de tout le circuit.
Heu, le 220 est en alternatif et ton multimetre ne donne sans doute pas la valeur créte.
Ensuite, j'ai aussi récupéré ce genre de trucs (sur une machine a laver HS) : il faut une diode ADAPTE, car le temps que l'intensité s'établisse, elle se prend du 220 dans la tronche. C'est évidemment un temps hyper courts, mais sur la durée, une LED normale finira par griller.
La solution est alors de mettre un circuit RC pour qu'il y ait une moment en tension plus lissée.
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

dyox
Raspinaute
Messages : 510
Enregistré le : dim. 28 déc. 2014 15:28
Localisation : Le long de la côte, au dessus du pays des bigoudennes, aïe

Re: Débuter en électronique !

Message par dyox » mer. 17 avr. 2019 16:19

J'ai édité mon précédent pour être plus précis.
J'ai récupéré sur un montage un diode qui fonctionne en 240V~. Son montage : phase_diode_résistance (marron) 52K_led verte_neutre
qui devient :
J'ai récupéré sur un montage tout fait une led qui fonctionne en 240V~. Son montage : phase_diode_résistance (marron) 52K_led verte_neutre
Récupéré sur un aspirateur ou cafetière, je ne sais plus.

Comme j'ai une benne informatique et matériel électrique au boulot, je fais les poubelles pour récupérer ce qui peut l'être et apprendre les réparations.
Les TV : souvent un condo et diode à changer
Tout ce qui est sur batterie (perceuse, aspi...) : suffit de changer les batteries et/ou adapter . Circuit de charge/décharge se trouve sur aliexpress. Je récupère les batteries li-ions 18650 sur les laptops. Généralement, sur les 6 ou 8, il y en a 1 ou 2 de HS
Ecran de laptop : on achète le circuit d'alim sur ebay (François en avait fait un article).
Les machine à laver : souvent le condo à changer
Presque tout ce recycle.

Ce matin, réparation d'un électrificateur de clôture : une diode et un condo HS. Remplacés par du matériel récupéré !

Enfin, tout ça pour dire que si vous voulez apprendre l'électronique, la prochaine fois qu'un appareil domestique tombe en panne, démontez-le et regardez/analysez. C'est souvent les mêmes composants à l'intérieur.
Débutant sous RPi / linux

:arrow: :arrow: :arrow: [Pour bien commencer] Pour les nouveaux acquéreurs de Raspberry Pi (liste de liens utiles)

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1275
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Débuter en électronique !

Message par destroyedlolo » mer. 17 avr. 2019 17:59

Je confirme : c'est aussi ce que je faisais ... du temps ou j'avais le temps.
Mais mes écrans HS et mes épaves de PC restent une sources inépuisables de composants :mrgreen:
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Artemus24
Raspinaute
Messages : 341
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 19:15

Re: Débuter en électronique !

Message par Artemus24 » mer. 17 avr. 2019 23:10

Salut Bud Spencer.
Bud Spencer a écrit :Je n'attendais pas une solution de ta part.
C'est ce que j'avais cru comprendre. Désolé pour cette mauvaise interprétation de ma part.
Bud Spencer a écrit :L'idée c'était juste de te démontrer la facilité qu'offre un langage asynchrone comme NodeJs pour faire ce genre de chose (et ce n'était qu'un appercu).
Tu as raison, j'aurai dû faire cette remarque concernant la facilité à laquelle vous avez répondu au problème du "timer" avec node.js.
En 'C/C++', c'est beaucoup plus bavard et un tantinet plus compliqué à mettre en oeuvre.
Bud Spencer a écrit :Pour rappel, j'essayais juste de t'expliquer pourquoi NodeJS était si particulier et cela uniquement parce que tu en faisais la demande.
Je te remercie de m'avoir démontré toute la souplesse de ce langage que je ne connaissais pas.
Bud Spencer a écrit :SI finalement tu n'as pas compris, je ne peux rien faire de plus pour toi.
J'ai compris l'avantage de ce langage.
Mais j'avais aussi compris que tu me mettais à l'épreuve, par une démonstration en 'C/C++'.

A l'inverse de toi, j'ai fait pendant 40 ans du cobol et de l'assembleur ibm370.
J'ai fait aussi du 'C/C++' mais d'une manière plus sporadique.
C'est depuis que je suis à la retraite que j'ai étudié l'informatique dans les aspects que je connaissais le moins.
Comme par exemple la programmation parallèle.
Bud Spencer a écrit :Attention avec tes conversions. 20 mA ce n'est pas 0.002 A mais 0.02 A.
R = (3.3 - 1.6) / 0.02, soit R = 85 ohms.
J'ai fait cela un peu rapidement lors de la rédaction de mon message.
Je corrige mon erreur dans le §5) et §6) de mon message précédent.
Bud Spencer a écrit :Ce qui t'aurait donné 170 ohms dans la question 6 et qui aurait été correcte.
Donc le calcul donne bien 170 ohms alors que j'ai deux résistance, à savoir l'une de 1k ohms et l'autre de 10k ohms.
D'où ma surprise de voir que le calcul donne un résultat plus faible que la valeur des deux résistances que j'ai dans le kit.

@+
--> RPi0v1.3, RPi0W, Rpi0WH + Tuner TV HAT, 2xRpi2B, Rpi3A+, Rpi3B+

Artemus24
Raspinaute
Messages : 341
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 19:15

Re: Débuter en électronique !

Message par Artemus24 » mer. 17 avr. 2019 23:11

Salut Dyox.
Dyox a écrit :Déjà, une très bonne explication des leds qui répondra à la plupart de vos questions :
Je viens de lire tes deux liens, et je réponds à mes questions :

5) après avoir corrigé mon problème de virgule (merci à Bud Spencer), le calcul donne 85 ohms.

6) et nous avons bien 170 ohms.
Dyox a écrit :Pour le 5), la tension de 1.6V est le minimum et ce n'est pas sûr que cela soit suffisant. Prenons 1.8V.
Soit Le calcul donne : R = (3.3 - 1.8) / 0.01, soit R = 150 ohms.
Le calcul donne un ordre de grandeur en ce qui concerne la résistance.
Je n'ai que deux types de résistances dans le kit, du 1k ohms et du 10k ohms.
A priori, comme l'ordre de grandeur, qui correspond à un monimum, est de 170 ohms, et que je vais utiliser du 1k ohms, voire du 10k ohms, je suis en conformité.
Autrement dit, je ne vais pas griller la led et encore moins détruire ma raspberry. Est-ce bien cela ?

7) la patte longue correspond à l'anode, (le + de la pile).

8) la résistance se met du coté de l'anode de la led.

12) les GPIO fournissent du 3.3 volts.

Et voici d'autres questions :

13) Je ne comprends pas pourquoi fait-on la différence entre la tension de l'alimentation - la tension (la chute de tension) de la led ?

14) A tension constance, plus la résistance est grande et moins l'intensité va passer. Donc la luminosité va diminuer. Est-ce bien cela ?

15) Le calcul de la puissance (en watt) donne :
--> Vcc = 3,3 volts
--> R = 1K ohms

P = (3,3 * 3,3) / 1000 = 0,01089 watts.

Or la résistance est de 1/4 watts, soit 0,25 watts. Du coups, je n'ai aucun problème avec les résistances 1k ohms et de 10k ohms. Est-ce bien cela ?

16) Comme la puissance maximale de la résistance est de 1/4 watts, la valeur de la résistance doit être de :
--> Vcc = 3,3 volts
--> P = 0,25 watts

R = (3,3 * 3,3) / 0,25
R = 43,56 ohms.

C'est la valeur minimale de la résistance.
Comme j'ai du 1k ohms et du 10k ohms, je n'ai aucun problème avec la raspberry et les leds.
Est-ce bien cela ?

17) le bon montage est de mettre une résistance de 10k ohms par leds. Est-ce bien cela ?
Même si la luminosité est faible, du moment qu'elle s'allume, c'est l'essentiel.

18) dois-je aussi mettre une résistance si j'utilise un interrupteur ? D'après un exemple, ce n'est pas le cas.
Dyox a écrit :Après il faut garder à l'esprit : le courant maxi sur l'ensemble des GPIO est de 50mA et individuellement de 16mA !
Caractéristiques :
--> tension 3,3 volts.
--> 4 led rouges (1,6 volts) et 4 jaune (2,4 volts).
--> 10 résistances de 10k ohms.

I Rouge = (3,3 - 1,6)/10000 = 0,00017 = 0,17ma
I Jaune = (3,3 - 2,4)/10000 = 0,00009 = 0,09ma.

Total = 4 * 0,17ma + 4 * 0,09ma = 1,04ma.

--> 10 résistances de 1k ohms.

I Rouge = (3,3 - 1,6)/1000 = 0,0017 = 1,7ma
I Jaune = (3,3 - 2,4)/1000 = 0,0009 = 0,9ma.

Total = 4 * 1,7ma + 4 * 0,9ma = 10,4ma.

A priori, je suis bien en dessous de la limite individuelle de 16ma, ainsi que la limite global des GPIO de 50ma.

C'est dans le cas où toutes mes leds sont allumées en même temps.
A priori, je n'ai aucun risque pour ma raspberry et mes leds.
Dyox a écrit :Pour le 10), la tension des GPIO est 3.3V
C'est plutôt pour le §12).

@+
--> RPi0v1.3, RPi0W, Rpi0WH + Tuner TV HAT, 2xRpi2B, Rpi3A+, Rpi3B+

Artemus24
Raspinaute
Messages : 341
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 19:15

Re: Débuter en électronique !

Message par Artemus24 » mer. 17 avr. 2019 23:12

Salut destroyedlolo.
destroyedlolo a écrit :Juste quelques précisions :
Ce sont justement ces précisions que je recherche !
destroyedlolo a écrit :On a tous débuté un jour :) Moi-même, ce n'est pas mon métier, juste un hobby parmis tant d'autres :lol:
Ce n'est pas mon métier, et encore moins un hobby. Disons juste une découverte, histoire de comprendre un peu comment fonctionne la raspberry.
destroyedlolo a écrit :Dans les liens fournis par dyox, il doit y avoir la méthode pour calculer la résistance a partir des codes couleurs (il y a des calculatrices en ligne qui le font aussi). Ceci dit, le plus simple est encore d'avoir un multimètre et de les tester avec.
Je ne parle pas des valeurs de la résistance que je connais, puisque c'est marqué sur la fiche qui est collé aux résistances.
Il est indiqué 1k ohms pour l'un et 10k ohms pour l'autre.

Je parle de l'identification des types de résistances.
A priori, je pense que dans les deux lots, ce sont des résistances de 1/4W, comme les deux liens que j'ai donné. Pourquoi ?
Parce que la présentation des résistances est comme sur la photo du kit de Kubii et sur les photos de chez GoTronic.
Comme le choix est bien plus grand chez GoTronic, cela me permettra de savoir quoi prendre, si j'ai identifié le type de résistance.
destroyedlolo a écrit :Concernant le type des résistances et des LED, comme c'est une starter kit, ce sont généralement les modèles les plus courants qui sont utilisés (donc "standard"), sauf indication contraire.
A moins de me tromper, je pense que les résistances sont de type couche carbonne 1/4 watts, Tolérance: 5% - Tension max: 250 V, Diamètre 2.3 mm - Longueur 6.5 mm.
--> https://www.gotronic.fr/cat-resistances ... -w-266.htm

Pour les leds, je pense que c'est la version "économique".
--> https://www.gotronic.fr/cat-leds-de-1-8-a-3-mm-1292.htm
En fait, je n'en sais rien et c'est peut-être la version "standard".
La différence est minime entre ceux deux types de leds.

Leds rouges, type "économique", prix 0,70? :

Code : Tout sélectionner

Boîtier diffusant teinté.

Diamètre: 3 mm

Couleur: rouge
Angle: 30°. 
Éclairement: 2 à 10 mcd à 10 mA

Lot de 10 pièces.
Et leds rouges, type "standard", prix 0,15? :

Code : Tout sélectionner

Boîtier diffusant teinté.

Couleur: rouge

Angle: 30°
Éclairement: 2 à 15 mcd

Intensité: 10 mA
Dans led deux cas, ce sont des 10ma.
destroyedlolo a écrit :Mais comme il te faut commander cet allumage, il est possible de fournir le +3.3 par un des GPIO dans la limite de l'intensité qu'il peut founir (cf mail de dyox).
Pour la limite de l'intensité, j'ai bien retenu l'information donnée par Dyox.
--> inférieur à 16ma individuellement
--> inférieur à 50ma globalement

sinon, c'était ma question §11).
Artemus24 a écrit :Puis-je utiliser les broches 4, 8, 9, 10, 11, 17, 18, 22, 23, 24, 25 et 27 ?
Quels sont les GPIO que je peux utiliser ?
destroyedlolo a écrit :Dans ce cas, il faut que tu fasses qq chose au niveau de la LED, mais je te laisse deviner quoi pour voir si tu as bien compris :mrgreen:
Inverser le sens du courant au niveau des pattes de la led, puisque c'est une logique négative.

@+
--> RPi0v1.3, RPi0W, Rpi0WH + Tuner TV HAT, 2xRpi2B, Rpi3A+, Rpi3B+

Bud Spencer
Raspinaute
Messages : 504
Enregistré le : lun. 15 août 2016 21:38

Re: Débuter en électronique !

Message par Bud Spencer » ven. 19 avr. 2019 09:58

Artemus24 a écrit :
mer. 17 avr. 2019 23:10
Mais j'avais aussi compris que tu me mettais à l'épreuve, par une démonstration en 'C/C++'.
Pas exactement. Je voulais juste que tu te rendes compte par toi-même de la différence fondamentale entre le fonctionnement de NodeJs et les langages que tu utilises. Ce qui se présente comme un petit exercice d’une extrême banalité et simplicité pour l’un peu vite devenir un casse-tête ou une usine à gaz pour d’autres ;) .

Juste quelques réponses sur certains point :
Artemus24 a écrit :
mer. 17 avr. 2019 23:12
8) la résistance se met du coté de l'anode de la led.
Pas nécessairement. La résistance peut etre placé sur n'importe quelle pate de la led que cela ne changera rien. Le courrant qui la traversera sera toujours le meme. Dans la pratique, on la place sur l'anode par convention mais si cela rend plus simple les besoins d'implantation, on peut sans problème la mettre sur la cathode.
Artemus24 a écrit :
mer. 17 avr. 2019 23:12
12) les GPIO fournissent du 3.3 volts.
Ca c'est un très mauvais raisonnement. les GPIO en sortie sont des états logique (ttl 3.3) qui peuvent etre haut ou bas mais en aucun cas des sources de tension. On le fait avec des leds parce que l'on est ici sur de l'initiation et de l'expérimentation, mais dans la pratique, meme une led ne doit pas etre connecté directement a une pin du GPIO.
Artemus24 a écrit :
mer. 17 avr. 2019 23:12
Quels sont les GPIO que je peux utiliser ?
Toutes celle qui sont colorées en orange. Le mieu est d'utiliser celles qui n'ont pas de double fonctions (i2c, spi), ce qui te laisse de la marge pour utiliser ces bus ultérieurement.
gpio.png
gpio.png (137.6 Kio) Vu 263 fois
Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance (S. Hawking).

Artemus24
Raspinaute
Messages : 341
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 19:15

Re: Débuter en électronique !

Message par Artemus24 » ven. 19 avr. 2019 19:21

Salut à tous.

@ Bud Spencer : Je précise que je fais mes tests avec une raspberry Pi 2B.
Bud Spencer a écrit :Dans la pratique, on la place sur l'anode par convention ...
C'était la réponse par convention que j'attendais. Autant utiliser les bonnes pratiques que faire n'importe quoi.
Bud Spencer a écrit :Ca c'est un très mauvais raisonnement.
Ma question concernant la tension qui est délivrée par les GPIO.
Ce n'est pas un raisonnement, mais juste une interrogation. La réponse se trouve ci-après :
--> https://www.raspberrypi.org/documentation/usage/gpio/
--> https://www.framboise314.fr/scratch-ras ... ants/gpio/
Bud Spencer a écrit :les GPIO en sortie sont des états logique (ttl 3.3) qui peuvent être haut ou bas mais en aucun cas des sources de tension.
C'est quand même une source de tension puisqu'il faut interroger l'état du GPIO.

Mais tant que l'on reste dans les limites de ce que m'a indiqué Dyox (GPIO intensité maximale par broche 16ma, et l'intensité totale 50ma), je pense que l'on ne provoque aucun dommage à la raspberry.
Bud Spencer a écrit :On le fait avec des leds parce que l'on est ici sur de l'initiation et de l'expérimentation, mais dans la pratique, même une led ne doit pas être connecté directement a une pin du GPIO.
La source d'alimentation sont la broche 1 (3,3 volts) et la broche 9 (ground).
Dans ce cas, que dois-je installer en plus des leds pour le pas utiliser les GPIO comme source d'alimentation ?
Bud Spencer a écrit :Toutes celle qui sont colorées en orange. Le mieux est d'utiliser celles qui n'ont pas de double fonctions (i2c, spi), ce qui te laisse de la marge pour utiliser ces bus ultérieurement.
J'utilise un interrupteur et sept leds pour faire un chenillard.

Code : Tout sélectionner

--> Bouton    : broche 11 : 17
--> Led 'a'   : broche 12 : GPIO 18
--> Led 'b'   : broche 15 : GPIO 22
--> Led 'c'   : broche 16 : GPIO 23
--> Led 'd'   : broche 18 : GPIO 24
--> Led 'e'   : broche 22 : GPIO 25
--> Led 'f'   : broche  7 : GPIO  4
--> Led 'g'   : broche 24 : GPIO  8
--> 3.3 volts : broche 1
--> ground    : broche 6
Soit au total dix câbles.

Dans le kit, je n'ai pas de câbles mâle/mâle, mais des câbles mâle/femelle ou femelle/femelle.
Du coup, je n'utilise pas la nappe car je branche directement sur les broches de la raspberry avec les câbles mâle/femelle.

Pour le montage, je vais devoir trouver des cavaliers, c'est-à-dire des câbles du même diamètre que les trous, que je vais découper à la bonne longueur et ensuite coller avfin de rendre l'ensemble rigide.
Il m'arrive d'avoir des problèmes de contacts sur la plaque de montage.

Je vais répondre à mes questions :

1) s'il y a deux types de résistances (1k ohms et 10k ohms), c'est pour réduire l'intensité qui passe par l'interrupteur et les leds.
J'ai quatre leds avec une résistance à 10k ohms et les trois autre leds à 1k ohms.
Je vois une différence au niveau intensité lumineuse.
Donc rien à voir avec la tension de 3,3 volts ou de 5 volts.


2) Ce sont bien des résistances à couche carbone de 1/4 watts.

3) ce sont des leds économiques de 3mm.

4) les caractéristiques sont correctes.

5) Le calcul indique une intensité plus faible que celle de mes résistances (1k ohms et 10k ohms).
De ce fait, le calcul donne un seuil minimale que je ne dois pas dépasse. Et du coup, la luminosité sera moindre.

6) par sécurité, il vaut mieux mettre une résistance plus forte que ce que propose le calcul.

7) la patte longue correspond à l'anode.

8) par convention, la résistance se met du coté de l'anode de la led. Sinon, cela n'a aucune importance.

9) manque de précision sur le matériel électronique utilisé dans le sujet de "Patrice SEIBEL".

10) mauvaise interprétation de ma part. Le montage doit se faire ainsi :
--> broche GPIO --> résistance (10k ohms) (coté passe longue de la led = anode)--> leds --> ground (coté passe courte de la led = cathode).

11) le montage du §10) se fait pour chaque led, soit une résistance par led ainsi qu'une broche GPIO par led.
J'utilise les GPIO sur les broches 12, 15, 16, 18, 22, 7 et 24.
3,3 volts par la briche 1 et ground par la broche 6. L'interrupteur sur la broche

12) pour le GPIO, c'est toujours du 3,3 volts.

13) pas de réponse sur "la différence entre la tension de l'alimentation - la tension (la chute de tension) de la led ?"

14) la luminosité dépend bien de l’intensité qui la traverse.

15) je ne dois pas dépasser, en puissance, 1/4 watts pour les résistances.

16) la valeur de la résistance selon son mode de calcul peut induire en erreur la valeur minimale à utiliser. Nous connaissons :
--> Vcc = 3,3 volts
--> I = 10 ma.

Si l'on calcule la résistance, sans tenir compte de la chute de tension directe Vf aux bornes de la led, on trouve :
--> R = Vcc / I
--> R = 3,3 / 0,010
--> R = 330 ohms
c'est ce que l'on trouve dans plusieurs didacticiel. Je pense que c'est le minimum de sécurité !

Si j'introduis Vf qui est de :
--> Vf = 1,6v
le calcul donne
--> R = (Vcc - Vf) / I
--> R = (3,3 - 1,6) / 0,010
--> R = 1,7 / 0,010
--> R = 170 ohms.
Le calcul est un peu plus juste.

Et si l'on calcul la résistance par la puissance, on trouve :
--> P = Vcc * Vcc / R
--> 0,25 = (3,3 * 3,3) / R
--> R = (3,3 * 3,3) / 0,25
--> R = 10,89 / 0,25
--> R = 43,56 ohms.
La résistance sur son maximum de puissance 0,25 watts à ne pas dépasser.

En réalité, nous n'avons pas ce maximum de 0,25 watts au travers de la résistance.
Si nous prenons 170 ohms, nous trouvons :
--> P = (3,3 * 3,3) / 170
--> P = 0,064 watts.

Et si nous prenons 330 ohms, nous trouvons :
--> P = (3,3 * 3,3) / 330
--> P = 0,033 watts.

17) par sécurité, je vais mettre la résistance de 10k ohms.
C'est un peu beaucoup car je peux me servir aussi des résistances de 1k ohms en toute sécurité.

18) pour le montage de l'interrupteur, j'ai trouvé dans ce sujet :
--> https://www.framboise314.fr/le-bouton-p ... -etonnant/
le montage de la figure 4d, que voici :

Image

Le sujet est bien documenté sur la partie électronique.

J'ai pris comme exemple le montage de la figure 4d, que je retrouve un peu partout sur le net.
On le retrouve aussi ici :
--> http://nagashur.com/blog/2013/01/02/lir ... pberry-pi/

Image

La résistance est aussi un 10k ohms.

Pour l'instant, j'ai réalisé mon montage et j'ai fait un petit programme en 'C' qui exécute un chenillard lorsque le bouton est enfoncé.
Je dois faire une image de ce montage par Fritzing et entreprendre le programme écrit en 'C/C++' avec les threads + timer.

Ah oui, j'oubliais de dire que j'ai eu des problèmes de compréhension avec le bouton poussoir. Déjà pourquoi quatre broches ?

Image

Ensuite, le montage est bizarre car si je branche 3.3 volts sur le haut à gauche du bouton poussoir, je peux utiliser le coté droite du bouton, c'est-à-dire le haut et le bas pour mettre une led, mais pas le coté gauche en bas.

@+
--> RPi0v1.3, RPi0W, Rpi0WH + Tuner TV HAT, 2xRpi2B, Rpi3A+, Rpi3B+

Bud Spencer
Raspinaute
Messages : 504
Enregistré le : lun. 15 août 2016 21:38

Re: Débuter en électronique !

Message par Bud Spencer » sam. 20 avr. 2019 18:32

Artemus24 a écrit :
ven. 19 avr. 2019 19:21
... un petit programme … qui exécute un chenillard lorsque le bouton est enfoncé.
...entreprendre le programme … avec les threads + timer.
Si ça peut te motiver, c’est réalisable sans thread avec NodeJs en écrivant moins de 10 lignes de code très simple (hors ligne d’include et de déclaration de variable) ;)
Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance (S. Hawking).

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1275
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Débuter en électronique !

Message par destroyedlolo » sam. 20 avr. 2019 19:57

Salut,
Artemus24 a écrit :
ven. 19 avr. 2019 19:21
entreprendre le programme écrit en 'C/C++' avec les threads + timer.
Hormis si tu as vraiment envie de jouer avec les threads + timer, n'est-ce pas sortir un peu la grosse bertha ?
Parce que si on fait abstraction de la méthode crading à base de sleep(), ca se fait tranquilounet avec un simple Alarm(), non ?

Si tu part vraiment sur les timers, tu utiliseras quoi ? timerfd ?

A+
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Répondre

Retourner vers « Débutants »