Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP8266

Parce que les applications du Raspberry Pi sont illimités...

Modérateur : Francois

Avatar du membre
Clemzo
Messages : 55
Enregistré le : ven. 17 oct. 2014 16:36

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Clemzo » mar. 14 avr. 2015 22:20

Jean-Marie a écrit :Hello les amis

Excusez-moi d'intercaler un message qui n'a rien à voir avec cette conversation intéressante concernant l'ESP avec l'IDE Arduino.
Toutes mes excuses pour avoir parasiter ce sujet :oops:
Raspberry Pi B, B+, Orange Pi et Arduino Pro Mini

smba38
Modérateur
Messages : 193
Enregistré le : mar. 24 févr. 2015 09:28
Localisation : Bourgoin

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par smba38 » mar. 14 avr. 2015 23:24

Coucou Jean-Marie.

Par curiosité, J'ai recherché à quoi ressemblait le LTC3105.
ceux que j'ai vu sont en CMS comment vas tu les souder?

Pour info, je suis tombé sur cette doc

http://projets-ima.plil.net/mediawiki/i ... squeux.pdf

Si le circuit est rechargé par l'énergie solaire l'optimisation de la consommation via un DS1337 n'est peut-être plus nécessaire ?

ça va pas être simple de calculer la taille nécessaire pour le capteur.

A+
SMBA38

Avatar du membre
Jean-Marie
Raspinaute
Messages : 240
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 18:01
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Jean-Marie » mer. 15 avr. 2015 10:34

Hello Clemzo

Tu n'as pas du tout parasité le sujet, mais celui-ci est vaste et comporte beaucoup d'aspects différents. L'utilisation de l'ESP avec l'IDE Arduino fait partie intégrante de ces aspects.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

Hello SMBA38

Le LTC3105 existe sous deux formats: le DFN 10 pin et le MSOP 12 pin.
Le DFN ne peut être soudé que dans un four car les pins sont sous le chip. J'ai donc choisi le MSOP
39.jpg
39.jpg (76.83 Kio) Vu 3206 fois
Le chip mesure 3x4 mm et les pins ont un écartement de 0,65 mm. Ce n'est pas large mais j'ai déjà soudé avec succès un FT232RL qui a le même écartement de pin mais qui a 28 pins.
40.jpg
40.jpg (76.25 Kio) Vu 3206 fois
Je travaille sous la loupe binoculaire. J'ai une bonne station de soudure (une imitation chinoise du Hakko 936) avec pointe très fine et du fil de soudure de 0,46mm de diamètre.
41.jpg
41.jpg (53.1 Kio) Vu 3206 fois
J'étame d'abord les pistes puis je positionne bien le chip dessus avec une pince et généralement je n'ai plus qu'à toucher la piste avec la pointe du fer pour que la patte se soude. Si de la soudure s'étale sur 2 pattes, un petit coup de tresse à dessouder et le tour est joué.
Si le circuit est rechargé par l'énergie solaire l'optimisation de la consommation via un DS1337 n'est peut-être plus nécessaire ?
Effectivement. Mais c'est difficile à prévoir. Cela dépend de la taille de la cellule solaire, de l'éclairement, de la fréquence de transmission et de la consommation en sleep de l'ESP et du µC. Comme mes DS1337 sont commandés et qu'ils sont minuscules, je crois que ça ne bouffe pas de pain de les prévoir, de sorte que la charge lente de la batterie ne doive assurer que les quelques transmission wifi sur 24 heures. De cette manière, j'espère pouvoir conserver la batterie dans un état de charge quasi permanent.

Merci pour le document que tu as trouvé sur l'alimentation de capteurs par énergie solaire. Je suis en train de le lire. Le problème est un peu différent car le document parle de batterie Ni-MH avec le problème de l'effet mémoire. Mais il parle également du LTC3105.

Veloce
Messages : 79
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 20:12

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Veloce » mer. 15 avr. 2015 17:53

J'ai appris une autre technique, le "drag soldering" (Non, rien à voir avec les Drag Queens ! :lol: ):
https://www.youtube.com/watch?v=wUyetZ5RtPs

Ça marche super bien mais il ne faut pas trop mettre de soudure.
Pour le flux on peut en trouver au rayon plomberie du magasin de bricolage.
J'ai utilisé cette technique pour ressouder le support de DIMM de mon vieux portable Toshiba de récup'
(apparemment une panne courante sur ce modèle).

Veloce

Avatar du membre
Jean-Marie
Raspinaute
Messages : 240
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 18:01
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Jean-Marie » mer. 15 avr. 2015 18:38

Merci, Veloce

C'est beaucoup plus rapide que ma méthode. J'essaye ça la prochaine fois.

Comme flux, j'utilise une solution de chlorure de zinc, fabriquée avec de l'acide chlorhydrique du commerce dans lequel on met des petits morceaux de zinc (gratuit chez un toiturier). Lorsque l'acide ne peut plus faire fondre le zinc, la solution de chlorure de zinc est prête.

Voici le FT232 que j'ai soudé (il y a 2 ou 3 ans):
42.JPG
42.JPG (119.07 Kio) Vu 3198 fois

guillaume9344
Raspinaute
Messages : 629
Enregistré le : mar. 6 janv. 2015 19:44
Localisation : finistere

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par guillaume9344 » mer. 15 avr. 2015 19:04

Bonsoir , merci pour l'info du flux , cette méthode est aussi par les modéliste ferroviaire qui assemble de la sorte des modèles en laiton , j 'avais vue ca il y a quelques mais je ne me souvenais plus de la recette.
@+
rpi b+ ,osmc, motioneyes
rpi 2 raspbian , server minecraft 24h/24 , utilisation gpio
orange pi pc debian ,utilisation gpio, motion cam

smba38
Modérateur
Messages : 193
Enregistré le : mar. 24 févr. 2015 09:28
Localisation : Bourgoin

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par smba38 » jeu. 16 avr. 2015 08:58

Coucou Jean-Marie.

Sur cet article l'auteur fait référence à un article en anglais sur la façon de réduire la consommation d'un Arduino (jusqu'à 125 nA ?).

Il y a des exemples sur la programmation par un Arduino d'un DS1307.

http://www.robot-maker.com/forum/blog/4 ... -darduino/

Comme tu va bientôt recevoir des DS1337 ça peut peut-être te servir.

A+
SMBA38.

Avatar du membre
Jean-Marie
Raspinaute
Messages : 240
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 18:01
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Jean-Marie » jeu. 16 avr. 2015 09:46

Hello SMBA38

Merci pour ce lien . J'en ai commencé la lecture et cela paraît effectivement extrêmement intéressant, d'autant plus que l'Atmega fonctionnera en 3,3V. Je crois que ça vaut le coup de lire l'article original en anglais.
Je vais peut-être devoir changer mon fusil d'épaule et utiliser des batteries Lipo au lieu des Li-ion qui perdent trop d'énergie sans rien faire.
Je tiens bien sûr le forum au courant.

Avatar du membre
Jean-Marie
Raspinaute
Messages : 240
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 18:01
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Jean-Marie » jeu. 16 avr. 2015 22:53

Sacrebleu SMBA38, tu as mis le doigt sur une sacrée information. Le site en anglais dont il est fait référence dans ton article est écrit par un australien dont les articles sont très bien faits et extrêmement intéressants.
Par exemple, il a mis au point un capteur relié à un Arduino alimenté par une cellule solaire qui maintient la charge d'un super condensateur. La mesure est envoyée à un Arduino central par un module radio du type NRF24L01. C'est donc très proche de ce que je cherche à faire. Voici l'adresse de cet article.
De cette page, il est facile de se balader dans la section "Microprocessors" et dans la section "Electronics".

Avatar du membre
Jean-Marie
Raspinaute
Messages : 240
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 18:01
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Tous les capteurs reliés au RPI par Wifi avec module ESP

Message par Jean-Marie » jeu. 23 avr. 2015 15:06

Hello les amis

En attendant tout ce qui doit encore arriver de Chine, je continue à réfléchir au projet de capteurs divers dispersés dans la maison.

Je pense qu'il serait intéressant de concevoir les capteurs en deux unités distinctes : une unité propre au capteur et une unité propre à l'alimentation.

L'unité propre au capteur comporterait le capteur proprement dit, connecté à un µContrôleur. Ce µC commanderait un ESP échangeant les données avec le poste central. Le µC et l'ESP seraient alimentés à intervalle régulier par une horloge temps réel DS1337 commandant un transistor MOSFET P-Channel servant de switch à l'alimentation. C'est le poste central qui fixe la fréquence à laquelle l'unité du capteur doit envoyer ses données. L'unité du capteur devrait aussi comporter un système de surveillance de la tension d'alimentation, de manière à pouvoir prévenir le poste central d'une alimentation limite, par exemple inférieure à 3V.

L'unité d'alimentation doit fournir 3,3V mais cette unité est différente selon les circonstances. Si une prise de courant est à proximité, un simple petit adaptateur 220V-3,3V du commerce fera très bien l'affaire. Si l'endroit est bien éclairé, une cellule solaire pourra recharger une batterie Li-ion de 3,7V. Si l'endroit est trop sombre et ne dispose pas de 220V, l'alimentation devra être fournie soit par des batteries alcalines, soit par des batteries rechargeables. On peut dans ce cas prévoir la présence d'un super-condensateur pour la sauvegarde des données pendant qu'on change les batteries.

Répondre

Retourner vers « Et tout le reste »