problème droits mariaDB

Vous avez réalisé ou vous voulez réaliser un truc impensable avec votre Raspberry Pi ? Cet endroit est pour vous...

Modérateur : Francois

Répondre
BAppy
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 11:35

problème droits mariaDB

Message par BAppy » ven. 24 avr. 2020 12:12

Bonjour à tous,

Je me connecte en ssh à RPI3+ depuis un ordi de mon réseau local. J'ai installé MariaDB et adminer.
J'ai accès à MariaDB en saisissant :

sudo mysql -u root -p
Enter password: 123 (pour exemple)

Welcome to the MariaDB monitor. Commands end with ; or \g.
Your MariaDB connection id is 15
Server version: 10.3.22-MariaDB-0+deb10u1 Raspbian 10
Copyright (c) 2000, 2018, Oracle, MariaDB Corporation Ab and others.
Type 'help;' or '\h' for help. Type '\c' to clear the current input statement.

Puis, impossible de créer des bases de données ou autres utilisateurs...

EX :
MariaDB [(none)]> CREATE DATABASE test;
ERROR 1044 (42000): Access denied for user 'root'@'localhost' to database 'test'.

MariaDB [(none)]> CREATE USER 'test'@'localhost' IDENTIFIED BY '123';
ERROR 1227 (42000): Access denied; you need (at least one of) the CREATE USER privilege(s) for this operation

Je ne peux pas installer mariaDB en sécurisé pour les mêmes raisons!!

Quelqu'un a-t-il la solution ? Merci d'avance

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » sam. 25 avr. 2020 15:40

Bonjour,

Je suis tout sauf un cador de Linux et des bases de données, mais puisque personne ne s'y colle, je vais essayer de dégrossir.

Tout d'abord, je ne suis pas sûr de comprendre le contexte:
-Il tourne sous quoi, l'ordinateur client?
-Quel est l'intérêt du protocole ssh à partir de ce poste? (je rappelle que ssh est potentiellement dangereux s'il n'est pas confiné au réseau local: il faudra bien évidemment quand finalisé tester le serveur à partir d'un autre poste (et pas seulement en réseau local, on a parfois des résultats surprenants) mais, en attendant, pas plus simple de vérifier si ça marche en local ou, si le montage réseau le permet et que le pi a une interface graphique, via vnc à partir du poste client?

Le coeur du problème non plus, je ne suis pas sûr de suivre.
Le dogme voudrait que l'on installe d'abord MariaDB sur une installation sécurisée, et ses paramètres ayant bien sûr une importance pour notre problème:

Enter current password for root (enter for none):
Set root password? [Y/n] Y
Remove anonymous users? [Y/n] Y
Disallow root login remotely? [Y/n] Y
Remove test database and access to it? [Y/n] Y
Reload privilege tables now? [Y/n] Y

Il semblerait ici que le mot de passe MariaDB ait bien été incrémenté ("123") sans quoi on ne démarrerait même pas, je suppose aussi, mais c'est une autre question, que l'on voudra ultérieurement lancer ça automatiquement:

systemctl start mariadb
systemctl enable mariadb

Mais ce n'est pas pour autant, et c'est là que ça coince volontiers, que le mot de passe mariadb est interprété à l'identique par les mêmes "credentials" à partir du réseau local, je vais y revenir.

Concernant adminer, le but n'est-il pas de gérer son site sans se casser le train plutôt que de bidouiller via mariadb et ssh?
Dans ces conditions, n'est-il pas plus simple, assumant que le pi s'appelle 192.168.1.25 sur le réseau local de saisir
http://192.168.1.25/adminer.php puis de directement créer avec adminer une base de données s'il n'en existe pas?
Le hic, ce ne serait pas drôle, c'est que l'on va probablement se faire jeter:

error #1698 – Access denied for user ‘root’@’localhost’

Il faudrait dans ces conditions, mais ce n'est peut-être pas une bonne idée sauf à avoir créé mariadb et adminer sous un autre utilisateur, désactiver l'authentification root:

sudo mysql -u root
use mysql;
update user set plugin='' where User='root';
flush privileges;
exit

redémarrer:

sudo systemctl restart mariadb.service

et installer un nouveau mot de passe.

L'alternative consiste à faire le job via mariadb.
Que se passe-t-il si, avant d'invoquer une autre commande (CREATE DATABASE...), on essaie d'accorder les privilèges requis:

GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO root@localhost IDENTIFIED BY 123 WITH GRANT OPTION;

Si ça ne fonctionne pas, il convient probablement de purger les mots de passe existants et de repartir avec un nouvel utilisateur:

GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO toto@localhost IDENTIFIED BY tartempion WITH GRANT OPTION;
FLUSH PRIVILEGES;

et de bien sûr alors se connecter via:

mysql -u toto -p

A suivre?

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » dim. 26 avr. 2020 09:12

Plutôt qu'un long discours, j'ai fait le test.

Présentation des combattants.
1 PC Windows 10 Home x64
1 Raspberry pi 4 4GO, installation Raspbian Buster standard
Les 2 sont reliés en ethernet à une Livebox.
Le poste Windows a une IP fixe 192.168.1.20 en passerelle sur la box 192.168.1.1 (et aussi une connexion wifi 192.168.1.21 dans les mêmes conditions, mais qui n'a pas d'intérêt ici).
J'ai initialement essayé (network settings) de conférer au pi une IP ethernet fixe, le système s'est probablement mélangé les pinceaux avec l'interface wifi et m'a planté la connexion.
J'ai donc laissé en DHCP et le système a attribué au pi l'adresse 192.168.1.29, visible sur l'icône de connexion dans la barre des tâches du bureau LXDE.
Cette situation a 2 inconvénients:
-si je branche un nouveau matériel communiquant pi éteint, le système risque de réattribuer l'IP locale utilisée.
Il existe des procédures permettant de fixer cette IP, je ne m'y suis pas intéressé et, en cas de besoin, j'aurais plus vite fait de fixer cette IP dans l'interface de la Livebox.
-Cette adresse est par définition non routable: si je devais me connecter depuis l'extérieur du réseau local, il me faudrait associer au pi un nom d'hôte assorti d'une redirection d'IP style No-IP.
Dans cette optique, comme dans ce qui va suivre, j'avais précédemment installé sans aucun problème VNC Server sur le pi lancé au démarrage et VNC Viewer (RealVNC) sur le poste Windows, le tout marchant sans problème à cela près bien sûr qu'en cas de connexion de l'extérieur il faudrait que je remplace dans VNC Viewer 192.168.1.29 par le nom d'hôte.
On peut essayer de contourner cette difficulté en installant *** PAS DE SPAM *** qui s'en affranchit (version arm à télécharger sur leur site puis à installer "à la main").
Dans tout ce qui suit, toutes les manipulations ont été faites en prise de contrôle VNC depuis le poste Windows.

Aspect logiciel
Raspbian Buster embarque par défaut Apache 2 sur le pi 4, on n'aura donc pas à l'installer, restent à installer MariaDB et Adminer.

Installation de MariaDB
La dernière version disponible serait 10.4, mais l'item Add/Remove Software du pi (chercher "mariadb-server") ne retourne que 10.3
Qu'à cela ne tienne, on va mettre les paquetages à jour, pourtant fait la semaine dernière:

sudo apt update
sudo apt upgrade

...et le résultat est le même, je me suis donc contenté de la version 10.3, je ne sais pas ce que la 10.4 amène.

Installons donc MariaDB:

sudo apt install mariadb-server

A suivre installation sécurisée:

sudo mysql_secure-installation

A toutes les questions posées, colonne de gauche, entrée utilisateur, colonne de droite:

Enter current password (faire entrée à blanc)
Set root password Y (je ne sais pas si la casse est pertinente; dans le doute, majuscule)
New password (celui de votre choix, par exemple) 123
Re-enter new password 123
Remove anonymous users Y
Disallow root login remotely Y
Remove the test database Y
Reload privileges tables Y

On notera que MariaDB a ses propres identifiants et mots de passe, qui ne sont pas ceux du pi.
Par défaut, MariaDB se connectera à la boucle locale (localhost ou 127.0.0.1) et s'adressera donc à root@localhost.
Pour des raisons qui dépassent le présent billet, et outre des raisons de sécurité, des conflits sont documentés quand on utilise root par défaut.

J'ai malgré tout tenté mysql -uroot -p suivi du mot de passe et je me suis fait jeter par la fameuse erreur 1698...mais probablement parce que j'avais oublié sudo, recommençons:

sudo mysql -uroot -p
password: 123

Ce coup-ci, sur l'interface MariaDB, on va vérifier si ça fonctionne en créant une base de données:

CREATE DATABASE test;

et là, la réponse est positive.

Pendant que l'on y est, et pour les raisons évoquées précédemment, on va créer un utilisateur dédié:

CREATE USER 'brucine' IDENTIFIED BY '123';

ça continue de marcher, attribuons au nouvel utilisateur les droits requis sur la base "test":

GRANT ALL PRIVILEGES ON test.* TO 'brucine'@'localhost';

On ressort, on vérifie si ça fonctionne:

sudo mysql -ubrucine -p

OK.

Installation de Adminer.

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris: il faut à la fois que le paquetage soit installé et que soit installé dans /var/www/html/ un fichier adminer.php en plus du fichier index.html.

Je ne me suis pas enquiquiné, je suis à nouveau allé dans Add/Remove Software et j'ai installé adminer (4.7.1.1.) mais rien n'interdit:

sudo apt install adminer

Téléchargeons maintenant notre fichier adminer.php sur le pi dans le dossier qui convient:

sudo wget "http://www.adminer.org/latest.php" -O/var/www/html/adminer.php

Il ne reste plus qu'à contrôler en local puis à partir du PC Windows client.
Dans les 2 cas, on saisira dans son navigateur:

http://192.168.1.29/adminer.php

Et l'on se connecte bien à adminer dans les 2 cas, ne restant plus qu'à y faire ce que l'on veut (création site ou base de données, paramétrage, sécurisation...)

mike913
Raspinaute
Messages : 164
Enregistré le : mar. 7 oct. 2014 09:46
Localisation : Morsang / Orge - Essonne
Contact :

Re: problème droits mariaDB

Message par mike913 » dim. 26 avr. 2020 14:02

Bonjour,
brucine a écrit :
dim. 26 avr. 2020 09:12
Aspect logiciel
Raspbian Buster embarque par défaut Apache 2 sur le pi 4, on n'aura donc pas à l'installer, restent à installer MariaDB et Adminer.
Es-tu sure, car par défaut apache n'est pas fournit avec Buster. Personnellement j' utilise NGINX .
pour fixer une adresse ip fixe il faut éditer le fichier /etc/dhcpcd.conf et ajouter les lignes suivantes:

Code : Tout sélectionner

interface wlan0
static ip_address=192.168.6.44/24
static routers=192.168.6.1
static ip6_address=fe80::4f4/64
en remplaçant wlan0 par eth0 si tu es en filaire.
DS712+ 2x Western Digital WD10EADS-00L 1000 GB (SHR) - Firmware: DSM 6.1.6-15266
Raspberry - RFXTRX433 - Aeon Labs ZStick V2 - Domoticz
FreeBox v6
https://meteo.folcke.net
https://wiki.folcke.fr

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » dim. 26 avr. 2020 14:59

Merci pour la syntaxe IP, j'avais la flemme de chercher.

Concernant Apache, il me semble l'avoir lu quelque part, je ne sais plus où non plus; en tout cas, je n'ai rien installé et, avant même de m'être attaqué à MariaDB, http://localhost/ retourne bien la fameuse page Apache "it works".

Vérification faite dans les paquetages, apache 2 2.4.38-3 deb 10.3 est bien coché comme installé, donc par défaut puisque je ne l'ai pas fait.

BAppy
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 11:35

Re: problème droits mariaDB

Message par BAppy » dim. 26 avr. 2020 18:15

Bonjour Brucine,

Tout d'abord merci infiniment pour ta(tes) réponse(s), ton implication, ta réflexion.

Pour mieux situer les choses, je suis débutante... alors.. merci pour ton indulgence...
Je suis pas à pas un 'projet-tuto' extrait d'une revue sur le RPI, pour réaliser un système d'appel (pointeuse) avec un lecteur RFID rc522.
Pour info, j’ai fait un autre tuto (sur une autre carte SD) «Affichage en mode digital signage avec Wordpress» avec une installation de mariadb qui a bien fonctionné.


Bonjour,

Je suis tout sauf un cador de Linux et des bases de données, mais puisque personne ne s'y colle, je vais essayer de dégrossir.

Tout d'abord, je ne suis pas sûr de comprendre le contexte:
-Il tourne sous quoi, l'ordinateur client?
i386 avec Debian10 XFCE

-Quel est l'intérêt du protocole ssh à partir de ce poste? (je rappelle que ssh est potentiellement dangereux s'il n'est pas confiné au réseau local: il faudra bien évidemment quand finalisé tester le serveur à partir d'un autre poste (et pas seulement en réseau local, on a parfois des résultats surprenants) mais, en attendant, pas plus simple de vérifier si ça marche en local ou, si le montage réseau le permet et que le pi a une interface graphique, via vnc à partir du poste client?
J'ai hésité, mais pour "débuter"/progresser en ligne de commande, j'ai préféré me lancer et ne pas trop m'égarer non plus du tuto.

Le coeur du problème non plus, je ne suis pas sûr de suivre.
- installation python et ses dépendances
- pilotage dynamique des leds (connectées sur une breadbord) en python
-- installation Nginx
- installation de mysql (ici mariadb*)
- installation de Adminer
- installation interface de gestion (là j'ai pas compris... ajout de utilisateur www-data à suddoers sous l'user root : www-data ALL=(ALL) NOPSSWORD:ALL (pour l'exercice j'accepte pas sécurisé puisque en local).
- création base de donnée RFID impossible


détail :
Le dogme voudrait que l'on installe d'abord MariaDB sur une installation sécurisée, et ses paramètres ayant bien sûr une importance pour notre problème:

- installation de mysql (ici mariadb*) A partir de là j'ai dû faire une série d'erreursss (mélange mysql et mariadb? je ne me souviens pas :cry: )
sudo apt install
DROP USER 'root'@'localhost';
CREATE USER 'root'@'localhost' IDENTIFIED BY '123';
GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO 'root'@'localhost';


+ suivi de la procédure ci-dessous impossible à réaliser !!

Enter current password for root (enter for none):
Set root password? [Y/n] Y
Remove anonymous users? [Y/n] Y
Disallow root login remotely? [Y/n] Y
Remove test database and access to it? [Y/n] Y
Reload privilege tables now? [Y/n] Y

Il semblerait ici que le mot de passe MariaDB ait bien été incrémenté ("123") sans quoi on ne démarrerait même pas, je suppose aussi, mais c'est une autre question, que l'on voudra ultérieurement lancer ça automatiquement:

systemctl start mariadb
systemctl enable mariadb

Mais ce n'est pas pour autant, et c'est là que ça coince volontiers, que le mot de passe mariadb est interprété à l'identique par les mêmes "credentials" à partir du réseau local, je vais y revenir.
Là, je ne comprends pas ton explication et ce qu’il se passe.

Concernant adminer, le but n'est-il pas de gérer son site sans se casser le train plutôt que de bidouiller via mariadb et ssh?
Dans ces conditions, n'est-il pas plus simple, assumant que le pi s'appelle 192.168.1.25 sur le réseau local de saisir
http://192.168.1.25/adminer.php puis de directement créer avec adminer une base de données s'il n'en existe pas?
Le hic, ce ne serait pas drôle, c'est que l'on va probablement se faire jeter:

- je me connecte à Adminer comme suit : http://192.168.1.25/adminer.php (ip RPI fixe sur ma boxe).

error #1698 – Access denied for user ‘root’@’localhost’

Il faudrait dans ces conditions, mais ce n'est peut-être pas une bonne idée sauf à avoir créé mariadb et adminer sous un autre utilisateur, désactiver l'authentification root:

sudo mysql -u root
use mysql;
update user set plugin='' where User='root';
flush privileges;
exit

redémarrer:

sudo systemctl restart mariadb.service

et installer un nouveau mot de passe.

L'alternative consiste à faire le job via mariadb.
Que se passe-t-il si, avant d'invoquer une autre commande (CREATE DATABASE...), on essaie d'accorder les privilèges requis:

GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO root@localhost IDENTIFIED BY 123 WITH GRANT OPTION;

Si ça ne fonctionne pas, il convient probablement de purger les mots de passe existants et de repartir avec un nouvel utilisateur: A ce stade, c’est ce que j’aimerai faire mais, comment tu fais?J’ai essayé sans succès

GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO toto@localhost IDENTIFIED BY tartempion WITH GRANT OPTION;
FLUSH PRIVILEGES;

et de bien sûr alors se connecter via:

mysql -u toto -p

A suivre? ]
Haut



Plutôt qu'un long discours, j'ai fait le test.

Présentation des combattants.
1 PC Windows 10 Home x64
1 Raspberry pi 4 4GO, installation Raspbian Buster standard
Les 2 sont reliés en ethernet à une Livebox.
Le poste Windows a une IP fixe 192.168.1.20 en passerelle sur la box 192.168.1.1 (et aussi une connexion wifi 192.168.1.21 dans les mêmes conditions, mais qui n'a pas d'intérêt ici).
J'ai initialement essayé (network settings) de conférer au pi une IP ethernet fixe, le système s'est probablement mélangé les pinceaux avec l'interface wifi et m'a planté la connexion.
J'ai donc laissé en DHCP et le système a attribué au pi l'adresse 192.168.1.29, visible sur l'icône de connexion dans la barre des tâches du bureau LXDE.
Cette situation a 2 inconvénients:
-si je branche un nouveau matériel communiquant pi éteint, le système risque de réattribuer l'IP locale utilisée.
Il existe des procédures permettant de fixer cette IP, je ne m'y suis pas intéressé et, en cas de besoin, j'aurais plus vite fait de fixer cette IP dans l'interface de la Livebox.
-Cette adresse est par définition non routable: si je devais me connecter depuis l'extérieur du réseau local, il me faudrait associer au pi un nom d'hôte assorti d'une redirection d'IP style No-IP.
Dans cette optique, comme dans ce qui va suivre, j'avais précédemment installé sans aucun problème VNC Server sur le pi lancé au démarrage et VNC Viewer (RealVNC) sur le poste Windows, le tout marchant sans problème à cela près bien sûr qu'en cas de connexion de l'extérieur il faudrait que je remplace dans VNC Viewer 192.168.1.29 par le nom d'hôte.
On peut essayer de contourner cette difficulté en installant *** PAS DE SPAM *** qui s'en affranchit (version arm à télécharger sur leur site puis à installer "à la main").
Dans tout ce qui suit, toutes les manipulations ont été faites en prise de contrôle VNC depuis le poste Windows.

Aspect logiciel
Raspbian Buster embarque par défaut Apache 2 sur le pi 4, on n'aura donc pas à l'installer, restent à installer MariaDB et Adminer.

Installation de MariaDB
La dernière version disponible serait 10.4, mais l'item Add/Remove Software du pi (chercher "mariadb-server") ne retourne que 10.3
Qu'à cela ne tienne, on va mettre les paquetages à jour, pourtant fait la semaine dernière:

sudo apt update
sudo apt upgrade

...et le résultat est le même, je me suis donc contenté de la version 10.3, je ne sais pas ce que la 10.4 amène.

Installons donc MariaDB:

sudo apt install mariadb-server

A suivre installation sécurisée:

sudo mysql_secure-installation

A toutes les questions posées, colonne de gauche, entrée utilisateur, colonne de droite:

Enter current password (faire entrée à blanc)
Set root password Y (je ne sais pas si la casse est pertinente; dans le doute, majuscule)
New password (celui de votre choix, par exemple) 123
Re-enter new password 123
Remove anonymous users Y
Disallow root login remotely Y
Remove the test database Y
Reload privileges tables Y

On notera que MariaDB a ses propres identifiants et mots de passe, qui ne sont pas ceux du pi.
Par défaut, MariaDB se connectera à la boucle locale (localhost ou 127.0.0.1) et s'adressera donc à root@localhost.
Pour des raisons qui dépassent le présent billet, et outre des raisons de sécurité, des conflits sont documentés quand on utilise root par défaut.

 ??? est-ce en lien au problème rencontré ?

J'ai malgré tout tenté mysql -uroot -p suivi du mot de passe et je me suis fait jeter par la fameuse erreur 1698...mais probablement parce que j'avais oublié sudo, recommençons:

sudo mysql -uroot -p
password: 123

Ce coup-ci, sur l'interface MariaDB, on va vérifier si ça fonctionne en créant une base de données:

CREATE DATABASE test;

et là, la réponse est positive.

Pendant que l'on y est, et pour les raisons évoquées précédemment, on va créer un utilisateur dédié:

CREATE USER 'brucine' IDENTIFIED BY '123';

ça continue de marcher, attribuons au nouvel utilisateur les droits requis sur la base "test":

GRANT ALL PRIVILEGES ON test.* TO 'brucine'@'localhost';

On ressort, on vérifie si ça fonctionne:

sudo mysql -ubrucine -p

OK.

Installation de Adminer.

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris: il faut à la fois que le paquetage soit installé et que soit installé dans /var/www/html/ un fichier adminer.php en plus du fichier index.html.
Adminer.php + index.html sont dans /var/www/html/

Je ne me suis pas enquiquiné, je suis à nouveau allé dans Add/Remove Software et j'ai installé adminer (4.7.1.1.) mais rien n'interdit:

sudo apt install adminer

Téléchargeons maintenant notre fichier adminer.php sur le pi dans le dossier qui convient:

sudo wget "http://www.adminer.org/latest.php" -O/var/www/html/adminer.php

Il ne reste plus qu'à contrôler en local puis à partir du PC Windows client.
Dans les 2 cas, on saisira dans son navigateur:

http://192.168.1.29/adminer.php

Et l'on se connecte bien à adminer dans les 2 cas, ne restant plus qu'à y faire ce que l'on veut (création site ou base de données, paramétrage, sécurisation...)

Existe-t-il une procédure pour supprimer et réinstaller proprement mariadb ? à défaut..

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » dim. 26 avr. 2020 19:27

Essaie de supprimer/modifier le mot de passe puis de repartir à zéro avec un nouveau mot de passe (par exemple "admin" à la place de "root") en suivant par exemple cette procédure (et en n'oubliant pas que toute commande plante hors sudo et que tu n'as pas spécifié, dans ta déclaration GRANT PRIVILEGES, le mot de passe utilisé; pas sûr non plus que le générique *.* ait suffi à t'attribuer des droits sur la base déclarée à l'installation de mariaDB (test ou tartempion) et qu'il vaut mieux peut-être déclarer explicitement).

https://memo-linux.com/reinitialiser-le ... -5-etapes/

(Je suis désolé, je ne sais pas comment on met en ligne un lien http sur ce forum).

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » mer. 29 avr. 2020 13:34

Je ne sais pas si Bappy boude ou si elle a trouvé la solution par ailleurs, ce qui serait souhaitable.

Je passe simplement par là pour dire que j'avais un doute sur les droits ssh.

J'ai testé en activant ssh sur le pi, en installant Putty sur le poste Windows, puis en m'en servant pour me connecter à la ligne de commandes.

ça fonctionne jusqu'à envoyer une commande "neutre" à MariaDB (SHOW DATABASES), ce qui montre que ce n'est pas ssh qui est en cause.

A suivre?

BAppy
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2020 11:35

Re: problème droits mariaDB

Message par BAppy » mer. 29 avr. 2020 16:11

Bonjour Brucine,

...Je confirme pour ssh.
Non, BAppy ne boude pas ! juste un peu dépassée... Je n'ai pas trouvé la solution... et, j'ai abandonné les recherches malgré ton aide précieuse.
J'ai essayé toutes les procédures, sans succès. C'est dommage et frustrant mais je n'avais pas le niveau requis (et la volonté? :cry: ) pour faire mieux à ce jour.
Je viens donc de tout réinstaller et tout fonctionne même mariaDB!! (un miracle! ;) ).

A ce stade, je fais une première utilisation de Adminer (création et import de fichier csv, syntaxe requêtes sql, etc).

Quel projet RPI as-tu en cours en ce moment?

Encore merci à toi et désolée.
A bientôt,

brucine
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 avr. 2020 11:28

Re: problème droits mariaDB

Message par brucine » mer. 29 avr. 2020 19:13

Tant mieux donc.

Je suis passé il y a 3 semaines d'une activité plus que soutenue à la retraite, et le confinement me semble d'autant plus long que mon déménagement prévu est donc passé par pertes et profits.

Je n'ai pas acquis le pi de moi-même, il m'a été offert à cette occasion et, à dire vrai, je ne sais pas trop quoi en faire.

J'avais trouvé une idée lumineuse pour passer (beaucoup) le temps: faire un remake sur une carte sd de ce que j'avais réalisé sur une clé usb il y a quelques années, une sorte de "couteau suisse" capable de multibooter Ms Dos, Puppy Linux et BartPe, chacun embarquant pour sa part une foule d'utilitaires dédiés.

Mais je crois que je l'ai ...dans le Dos puisque le pi ne veut rien connaître de ce qui tourne sous x86 et que, plus grave, il n'y aurait même pas moyen d'y booter sous grub ou syslinux.

Je sais, on peut toujours passer par Noobs ou BerryBoot, mais ce qui n'a d'intérêt en ce qui me concerne que si on peut y ajouter un OS ne faisant pas partie de la liste...et pas Linux, retour à la case départ.

Il va donc falloir que je songe à un nouvel OS à ronger.

Répondre

Retourner vers « Utilisateurs avancés »