Raspberry et signal PPM ?

Photographie ultra-rapide, pilotage d'imprimante 3D ou de CNC, fabrication de bière.... Enfin tout ce que le Raspberry peut gérer trouvera sa place dans cette rubrique

Modérateur : Francois

Répondre
Daan
Messages : 1
Enregistré le : lun. 29 août 2016 05:48

Raspberry et signal PPM ?

Message par Daan » lun. 29 août 2016 06:12

Bonjour,

J'ai pour projet de réaliser une radiocommande de modélisme basée sur mon raspberry pi 2.

Avant de commencer il me reste à éclaircir une zone d'ombre:
Le raspberry pi2 est il capable de générer avec précision et régularité un signal PPM ?

Le signal serrait défini comme suit:
La longueur du signal est de 22,5 ms
Le signal se termine par une impulsion de synchro. Synchro = 22,5 ms - les autres impulsions .( mini 4 ms)
Chaque voie serra gérée par une impulsion de 0,7a 1,7 ms + 0,3ms qui sert a distinguer les voies entre elles.
Le signal varie de 0V a 3,5V

Si le raspberry est capable de générer un tel signal je suppose qu'il me faudra utiliser les pins "PWM".
L'un d'entre vous pourrait il m'expliquer de façon simple la différence entre les pins "PWM" et les GPIO classique ?

D'avance je vous remercie pour votre aide.
Daan

destroyedlolo
Raspinaute
Messages : 1317
Enregistré le : dim. 10 mai 2015 18:44
Localisation : Dans la campagne à côté d'Annecy
Contact :

Re: Raspberry et signal PPM ?

Message par destroyedlolo » lun. 29 août 2016 10:11

Salut,

réponse à prendre avec des pincettes car si j'ai fait des expériences sur ce genre de signaux, je n'ai jamais essayé de générer des signaux aussi précis :)
Daan a écrit :Si le raspberry est capable de générer un tel signal je suppose qu'il me faudra utiliser les pins "PWM".
J'en doute : le PWM est fait pour générer un rapport cyclique "stable" d'un cycle à l'autre, pas de changement systématique et obligatoire d'un cycle à l'autre.
Daan a écrit :L'un d'entre vous pourrait il m'expliquer de façon simple la différence entre les pins "PWM" et les GPIO classique ?
En mode PWM, tu indiques la fréquence (donc la durée complète) d'un cycle et le pourcentage du temps ou il sera au niveau haut et au niveau bas.
En fonction de ce pourcentage, tu auras un travail plus ou moins important du périphérique contrôle (éclairage plus ou moins grand pour LEDs et lampes, vitesse pour un moteur).

En mode GPIO, s'est du tout ou rien : si tu veux faire clignoté qq chose, c'est à toi de le gérer.
  • BananaPI : Gentoo, disque SATA de 2 To
  • Domotique : 1-wire, TéléInfo, Tablette passée sous Gentoo, ESP8266
  • Multimedia par DNLA
  • Et pleins d'idées ... et bien sûr, pas assez de temps.
Un descriptif de ma domotique 100% fait maison.

Répondre

Retourner vers « Les applications spécialisées du Raspberry Pi »