Projet NAS Openmediavault

Photographie ultra-rapide, pilotage d'imprimante 3D ou de CNC, fabrication de bière.... Enfin tout ce que le Raspberry peut gérer trouvera sa place dans cette rubrique

Modérateur : Francois

Répondre
will_13
Messages : 4
Enregistré le : ven. 28 oct. 2016 14:25

Projet NAS Openmediavault

Message par will_13 » ven. 28 oct. 2016 14:39

Bonjour,

Je souhaite me servir de mon Raspberry Pi 3 comme NAS et j'envisage d'installer l'OS Openmediavault.
Pour la sécurité de mes données, je souhaite installer 2 disques durs pour faire du miroir (RAID 1)
Quel type de disque dur me conseillez vous ? Capacité environ 200 giga.
Il me semble qu'il est préférable d'acquérir des disques avec alimentation.
Avez-vous des liens à me proposer pour l'acquisition de ces 2 disques durs externes et bien sur compatibles avec le Pi3 ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Will.

Loulnux
Messages : 2
Enregistré le : sam. 29 oct. 2016 11:27

Re: Projet NAS Openmediavault

Message par Loulnux » sam. 29 oct. 2016 12:55

Bonjour
Grand amateur de RbPi et de NAS (OMV, Nas4Free, FreeNas...) à la fois, en lisant votre question je réponds :
"Voilà la question qui tue !"
En effet dès la sortie des premiers RbPi, mon premier challenge fût d'en exploiter un en NAS et j'ai dû me résoudre à l'évidence : économiquement parlant le choix n'est pas concurrentiel et techniquement non plus pourquoi?
Parce que la mission d'un NAS est avant tout de servir des fichiers en masse dans les meilleurs conditions de manières sécuritaire et à moindre coût, soit, en résumé les 2 tâches pour lesquelles on va lui demander d'être performant sont : les accès réseau et les accès aux disques durs et pour nombre d'entre nous, le réseau est à minima en Gigalan et les disques durs en Sata.
Or, outre que le Raid1 ne soit pas considéré comme une façon sécurisée de conserver les données, mais ça c'est un autre débat, le RbPi présente le désavantage de n'offrir que des ports USB2 et un ethernet en 10/100 ce qui aura des conséquences immédiates sur la qualité du service mis en place.
Enfin reste le coût final d'une telle opération ... et votre question est pile poil là pour soulever le lièvre, oui il ne faut pas trop compter sur les alim. USB2 pour alimenter 2 disques supplémentaires déjà plus chers de par leur nature et peut-être eux même bridés par la qualité de leur contrôleurs USB.
Est-ce bien raisonnable? J'aurais tendance à répondre oui si c'est une affaire expérimentale éphémère par essence sans abord de l'aspect économique, et non si c'est réellement un moyen "définitif" de lui confier vos données.
Pour votre gouverne, les disques USB les plus fréquents sur le marché sont les 500Go et le plus souvent USB3 (qui ne sera pas exploité), on les trouve en moyenne à 65€ soit une douzaine € plus chers que les disques SATA d'un To et sans vous posez en plus la question de l'alimentation.
Honnêtement, si pour vous la solution passe par un système bâtard (USB/Sata) je connais une solution relativement économique de résoudre le problème là http://www.addonics.com/products/nas40esu.php.
Sinon si vous voulez réellement monter un NAS économique et fiable avec OMV, tournez-vous vers une solution X86 à base de çà http://www.ldlc.com/fiche/PB00165794.html et un minimum de RAM pas cher et conditionnez tout ça dans un boîtier où vous pourrez mettre un maximum de disques standard sans vous poser la question de les alimenter et en jouissant de toutes leurs performances. Pour un jour vous fabriquer qui sait quelque chose qui ressemble à un serveur avec ce genre de boîtier http://www.ldlc.com/fiche/PB00181814.html en ayant à disposition un NAS digne de ce nom.
Réfléchissez et additionnez tous les petits euros dépensés en plus du RbPi pour aboutir à des surcoûts non justifiés et un manque de souplesse évident et vous comprendrez que je ne suis pas loin de la vérité.
En conclusion le RbPi est un magnifique outil de développement qui permettra des applications fiables performantes et pérennes mais le NAS n'en fait pas partie sauf ponctuellement pour résoudre des problèmes à exploitation de courte durée.

will_13
Messages : 4
Enregistré le : ven. 28 oct. 2016 14:25

Re: Projet NAS Openmediavault

Message par will_13 » sam. 29 oct. 2016 22:56

Merci pour ton analyse.
Pour préciser mon projet de NAS avec le Raspberry, mon objectif est de sauvegarder mes données perso et de pouvoir les partager en réseau, la solution OMV/Raspberry me semble intéressante pour répondre à mes besoins.
Au sujet des performances de débit, ce n'est pas ma priorité car mon besoin est assez limité sur mon réseau local, sauvegarde de "photos" et partage de fichiers "bureautique".
L'idée de mettre en place un RAID 1 ce n'est pas la meilleure solution en terme de sécurité mais cela me semble un bon début pour des données perso.
Je suis donc à la recherche de 2 disques durs compatibles avec le Pi3 pour réaliser ce projet.
Je suis preneur par vos retours d'expériences sur OMV / Raspberry.

Loulnux
Messages : 2
Enregistré le : sam. 29 oct. 2016 11:27

Re: Projet NAS Openmediavault

Message par Loulnux » dim. 30 oct. 2016 01:24

Il n'y a pas grand chose à dire à propos des disques USB si ce n'est que ce sont des disques normaux HDD ou SSD (WD, Seagate...) reconditionnés dans un boîtier avec une interface USB, les 2,5" s'auto alimentent via l'USB il vaut donc mieux prévoir des disques disposant d'une alimentation auxiliaire, les 3,5" très rares aujourd'hui s'alimentent directement sur le secteur.
Afin de revenir sur les besoins en capacité d'un NAS, le principe étant tellement "addictif" que préméditer de modestie est pour moi un non sens : un nas est tellement pratique que son utilisation doit s'envisager dans le temps en permanence y compris son évolution en capacité tant qu'en performance.
En terme de sécurité, surtout avec le montage prévu (2 disques), il vaut mieux utiliser Rsync avec une recopie automatique cron du disque partagé vers l'autre plutôt que le RAID1 ce qui n'oblige pas d'avoir des disques de capacité identique et permet de switcher plus rapidement les partages d'un disque vers l'autre. Car en Raid1 toutes les défaillances n'ont pas les mêmes conséquences y compris sur le disque sain restant qui n,'est pas à l'abri d'une corruption de données.
A propos du RAID il faut se renseigner mais en cherchant tu trouveras le conseil suivant : multiplier les sources d'approvisionnement afin d'éviter les accidents sériels d’obsolescence.
Cela étant dît mon analyse mérite un peu plus de considération : c'est un retour d'expérience et quand je dis "c'est la question qui tue", ce n'est pas un avis gratuitement servi pour le plaisir.
Un dernier argument contre l'idée d'utiliser un disque en USB est tout simplement que la plupart des gens qui viennent à une solution NAS sont ceux qui en ont assez de trimbaler et de faire prendre des risques à leurs sauvegardes usb de pièces en pièces et là, on ne fait que déplacer le problème.

Dafette
Messages : 1
Enregistré le : mar. 25 juin 2019 18:54

Re: Projet NAS Openmediavault

Message par Dafette » mar. 25 juin 2019 18:58

Bonjour
Je réagis sur ce post car la sortie de la rpi4 me laisse à penser qu'elle sera une plateforme plus adaptée.
On choisit la RAM selon le besoin, le cou n'est que peu impactant, pour mon usage au moins.
Interface gigabit.
2 port usb3 même si 4 eu été mieux .
Votre avis ?

Envoyé de mon Nokia 7 plus en utilisant Tapatalk


Avatar du membre
EVOTk
Modérateur
Messages : 847
Enregistré le : sam. 20 sept. 2014 02:36

Re: Projet NAS Openmediavault

Message par EVOTk » mer. 26 juin 2019 09:39

Clairement pour moi le pi4 est un candidat idéal à un NAS "petit budget".


Le pi2 ou 3 était clairement trop limité pour en faire en nas, avec un taux de transfert limité à 4/5mo/s si on copier sur de lusb c'était clairement pas intéressant !
Le pi4 avec l'interface giga et lusb 3 change la donne !
NAS : DS3615xs Xpenology - 2x 8To + 2x 3To + 2x 4To WD Red - APC Back-UPS Pro 900
SeedBox / VPN : 1To / 20Gbps / Trafic illimité chez FeralHosting
Surveillance Réseau : Smokeping sur Rasp. B / Raspbian
Imprimante 3D : Dagoma DiscoEasy 200

Répondre

Retourner vers « Les applications spécialisées du Raspberry Pi »